Présenté par Blogger.

À mes enfants...


On ne se le cachera pas, déménager loin loin comme ça apporte son lot de maux de tête, de fatigue, de stress tout au long des préparatifs. Bien qu'on fait de notre mieux pour que tout ça affecte le moins possible le quotidien des enfants, je sais qu'ils subissent malgré nous nos trop-pleins d'émotions. 

Il y a ma grande qui je crois, réagit indirectement à tout ce vent de changements, d'au revoir, d'horaire tout croche... On lui demande de comprendre bien des choses à notre belle Lili, mais des fois nous avons tendance à oublier qu'elle a que quatre ans. Ce n'est pas facile pour elle. Elle est sans cesse à la recherche de notre attention et trop souvent à mon goût je lui réponds: "Maman à d'autres choses à faire Lili... Plus tard! ".  Ça me brise le coeur. Ma belle amour, si tu lis ça un jour, je m'en excuse sincèrement. Je t'aime à l'infini.

Et il y a mon petit homme touche-à-tout, ma boule d'énergie qui ne comprend absolument pas ce qui se passe dans sa maison, mais qui est toujours aussi joyeux. Il est là pour nous ramener à l'essentiel, à notre petit bonheur. Il découvre le monde du haut de ses 16 mois. Que tu es beau à voir aller... Tu nous rappelles comme la vie est belle et comme il faut prendre le temps de s'arrêter, même quand ça va vite et que les préoccupations ne nous lâchent pas d'une semelle. Merci Monsieur sourire.

Bientôt nous retrouverons le calme du quotidien mes amours. Vous êtes merveilleux. Je vous aime. 


Aucun commentaire