Présenté par Blogger.

On déménage. Jour 1-2-3-4, les plus plates.


 Il y a exactement un mois que ces photos ont été prises, je me souviens encore de tout, comme si c'était hier. Le bout le plus plate d'un déménagement je crois vraiment que ces celui-là. Faire les boites, avoir une maison plus trop habitable, vivre entre l'hôtel et la maison... Dans notre situation ce n’est pas nous qui avons à faire les boites et les déménager! L'équipe débarque chez toi et en l'espace de quelques heures, ta maison ressemble à un entrepôt de boites de carton. Les boites s'empilent, les pièces se vident... C'est vrai de vrai. On déménage.


Heureusement, Lili avait ses petites amies d'à côté avec qui jouer, se baigner pendant que la maison se faisait emballer. Elle n’a rien vue aller ou presque. J'imagine que c'est mieux comme ça, pour plein de raison. Elle aime tellement jouer avec les voisines, dans ce temps là il n’y a rien d'autre qui compte. 
C'est ça la naïveté de l'enfance. Des fois j'aimerais bien en avoir encore un peu... 


Tout s’est bien déroulé. L'empaquetage, le remplissage du sea-container, l'entreposage... Ce n’est pas un petit déménagement quand tu quittes pour un autre pays. Beaucoup de choses à faire et à penser, suffisamment pour nous stresser un peu. Nous avions bien hâte que tout ça soit derrière nous! Je pense que Daniel à perdu quelques cheveux de plus durant ces jours-là! hihi

La dernière journée a été intense en émotion. La fatigue mêlée à tout ça, les larmes se sont vite pointées. Une fois la maison vide, j'ai repassé les pièces une par une et tellement de souvenirs me revenaient en tête. Des beaux moments, des moments plus tristes, je revoyais le fils des deux dernières années passer... Je suis allée chercher Lili chez les voisins avant de refermer la porte pour une dernière fois, je lui ai demandé si elle souhaitait aller voir sa chambre pour une dernière fois (ah que je suis sentimental!) et elle m'a répondu: "Je n'ai pas besoin maman, ma chambre je vais m'en souvenir pour toujours dans ma tête. Je ne l'oubli pas." Je suis repartie à pleurer. Ahhh ces grandes paroles de petits bouts. Oui ma Lili tu as raison, moi aussi je vais toujours la garder dans ma tête, ma petite maison de la rue Bourgneuf et dans mon coeur surtout. 

J'ai refermé la porte sur tous ces beaux souvenirs, mais absolument prête à en créer de nouveaux. Ah, la vie.


2 commentaires

  1. Wow!! Ton message sur le tableau de craie ma tirée la larme à l'oeil!Moi aussi mon déménagement va m'être difficile, même si je sais que c'est pour le mieux. Ça fait drôle quand même pour t'avoir suivi dans cette maison -avec tes thématiques Halloween ou de noël, l'habillage de ton manteau de foyer, la déco des chambres de tes minis et bien plus!- de se dire qu'on ne verra plus ce bel endroit!

    RépondreEffacer
  2. LOL J'Aime la photo de ton chum qui se pogne la tête haha il a l'air découragé! :P C'est de contexte! (Je sais pas s'il l'était vraiment!)

    RépondreEffacer