Présenté par Blogger.

Déjeuner du Pôle Nord 2014.


Ma belle Lili, 

Cette année encore je t'ai concocté un petit déjeuner aux allures et aux saveurs de Noël, en premier lieu pour célébrer l'arrivée de décembre, le mois des festivités, mais aussi pour marquer le retour de Clémentine, notre charmante petite Elf tout droit arrivée du Pôle Nord. Tu l'attendais ton déjeuner spécial ma Lili. Bien que ce soit seulement la deuxième année que nous faisons cette activité, tu sembles déjà lui avoir fait une place importante dans ton coeur d'enfant et ton monde de licornes, de fées et de barbe à papa. J'en suis ravi, ça alimente mon coeur d'enfant à moi, en même temps. On a jamais trop de licornes, de fées et de barbe à papa dans la vie, surtout quand on devient grande et souvent trop sérieuse. 

Ton papa et moi, nous en parlons depuis quelques jours de ce fameux déjeuner. Étant donné le succès de l'an passé, il était hors de question que nous passions à côté cette année. Mais étant des gens pas tellement organisés et souvent à la dernière minute, nous n'avions rien planifié avant hier soir. C'est avec désespoir que nous avons parcouru les rangées d'épicerie pour trouver le nécessaire à la fabrication de chef-d'oeuvre culinaire de Noël, mais maudit, tout est différent ici. On aurait du savoir que nous n'allions pas trouver tout ce que nous cherchions en une soirée... Je ne sais pas combien de fois j'ai répété: "Ah si nous étions au Canada aussi!!!". Je n’ai jamais pu trouver des beignets avec de la poudre blanche ni des maudits M&M verts et rouges. Les grosses guimauves ne sont même pas bonnes, elles ont une forme étrange grrr... Mais bon, il y a pire que ça dans la vie hein! Plan B (c’est à peine si on avait un plan A)! Je me suis même dis, intérieurement, que ça devenait pas mal compliqué cette affaire de déjeuner la et avec les crises de petite fille de 4 ans pleine d'attitude que tu me fais au moins 3x par jour (note à la grande Lili qui lira ce billet un jour: non ma Lili, tu n'étais vraiment pas un ange), je ne savais même plus si ça en valait le coup, si j'en avait encore vraiment envie...

Finalement, aussitôt que ton frère et toi êtes partis rejoindre le pays des rêves, nous nous sommes mis à mettre la table, décorer la maison, faire le sapin... Pendant tout ce temps, je faisais que penser à vos petits yeux brillants que je retrouverai au réveil. C'était suffisant pour me donner la motivation de continuer et de laisser la magie me guider. J'ai dû fermer l'oeil vers 00h30, fatiguée, mais tellement fière. 

C'est à 7h30 que tu es venue te blottir sous les couvertures de mon lit ma Lili, comme tu as souvent l'habitude de le faire une fois le matin venu et quelques instants plus tard il y a toujours Elliot qui finit par se réveiller et nous crier après jusqu'à se qu'on sorte du lit (ahhh le monstre d'amour). Nous sommes descendus au salon, il faisait vraiment noir dans la maison, mais tu as quand même aperçu le sapin dans la noirceur. Ta petite face émerveillée valait de l'or. J'ai ouvert la lumière et après avoir contempler l'arbre tu t'es retournée pour apercevoir la table de Noël et ton amie Clémentine qui était de retour sur son traineau magique. 

C'était CE moment, celui qui ne s'achète pas, ne s'invente pas. Celui qui vaut tout les efforts, les casses-têtes et les nuits courtes.

Tes yeux étincelants m'ont convaincue de continuer encore et encore d'entretenir et d'alimenter ton monde de contes de fées tant que tu voudras bien y croire toi aussi... Le temps passe si vite, l'innocence de l'enfance ne dure qu'un petit moment, il faut en profiter. 
Un jour tout ça sera derrière nous. 

Et il y avait ton petit frère d'amour, qui ne comprenait pas trop ce qui se passait, mais qui était lui aussi si heureux et répétait dans son jargon de bébé qui commence à parler: "beauuux, beauuuux". Je t'ai entendu parler à Clémentine, lui dire comme tu étais contente qu'elle ait retrouvé ta maison même ici, dans ton nouveau pays. Tu étais si belle ma fille. 


Les photos de ce déjeuner ne sont malheureusement pas aussi belles que celles de l'an dernier. Notre maison allemande manque grandement de belle lumière naturelle, ça m'attriste. L'automne et l'hiver sont drôlement sombres en Allemagne. J'ai quand même quelques images souvenirs, mais les plus belles seront dans ma tête et dans la tienne j'espère ma cocotte. Après tout, c'est ça l'important non? 

Je t'aime ma petite-grande fille.
Je te souhaite un mois de décembre débordant de magie.

Maman xox


3 commentaires

  1. Les enfants garderont de beaux souvenirs! C'est une belle tradition pour accueillir un lutin! :)

    RépondreEffacer
  2. Quelle jolie lettre ! Tu as inspiré beaucoup de maman avec cette tradition ... c'est un très beau moment, un vrai partage en famille ! <3

    RépondreEffacer
  3. Ma belle je trouve genial que vous vous etes adapter avec se que l'allemange avais a vous offrir pour votre déjeuner de noel...prochaine année demande a des amis de t'envoyer quelques petit truc canadien

    RépondreEffacer