Présenté par Blogger.

La fois où nous sommes allés nous perdre pas très loin de notre futur chez-nous.


Nous n'avons pas été bien chanceux durant la semaine où nous étions en Allemagne, en majorité il a fait gris et la pluie était on-off, sauf le vendredi, notre dernière journée où il a fait super beau. 

Une fois la maison trouvée, le nouveau travail visité, le compte de banque européen ouvert, il nous restait du temps le mercredi après-midi avant mon souper de filles (han han déjà!) pour aller se perdre (volontairement) près de notre nouveau chez-nous. Daniel et moi sommes du genre à aimer marcher juste comme ça, sans vraiment de destination, pour jaser et respirer un peu d'air (on est plate de même lol) alors c'est vraiment ce qu'on avait envie de faire, aller explorer tranquillement! 

Nous sommes allés dans un parc bordé par une piste cyclable et des sentiers de marche. Il y avait tout plein d'animaux à proximité qui semblait tout à fait à l'aise avec notre présence. On marchait au travers les animaux, il y avait un mignon petit lac où on peut y faire du canot, quelques allemands sympathiques qui prenait leur marche et qui nous envoyait des petits "hallo" (parce que c'est comme ça qu'ils disent bonjour eu aussi!), c'était tellement calme et paisible. Vraiment, nous y retournerons souvent c'est certain! Je m'imaginais déjà y pic-niquer! 


Juste devant ce beau parc, il y a un centre aquatique extérieur (piscine, glissades...) et un resto qui est apparemment très bon. Et tout ça à quelques pas de notre future maison... Un petit spot en pleine nature, dans le bout d'un charmant village typiquement allemand... On aura assurément beaucoup de plaisir à continuer de découvrir le coin. Je n'avais pas assez de mes deux yeux pour admirer tout ce qu'il y avait à voir et pas assez de temps pour photographier autant que je l'aurais voulu! Je vous promet des tonnes de beaux portraits des minis à  mon retour là-bas, avec les vaches en arrière plan hihi 

Le grand départ... Prise 2!


Samedi matin, 5h00, même pas besoin d'attendre que le cadran sonne... Nous étions tellement excités de s'envoler vers l'Europe que je me demande si nous avons vraiment dormi. Les valises étaient prêtes, les bébés aussi, le countdown était à zéro... enfin! 

Une fois rendu à l'aéroport, l'histoire c'est compliquée un peu. Un problème d'identification sur le billet de mon chum l'empêchait de monter à bord. L'ordre de ses prénoms (il en a trois) était pas bon, donc les compagnies aériennes lui refusait l'accès. Nous avons vu notre avion vers Chicago s'envoler sans être dedans.. Bouh, sérieux on ne trouvait pas ça drôle. Daniel à passé la journée au téléphone pour essayer de faire régler l'erreur dans le système et nous rebooker des billets vers l'Allemagne... 9h plus tard, on retournait à la maison avec des places réservés sur le vol Ottawa-Londres du lendemain soir. On avait perdu une journée et demi en Allemagne... shit.


Le positif dans tout ça, dans la journée de samedi notre agent d'immeuble avait booké une visite pour notre maison qui c'est conclu en offre d'achat (le processus est toujours en cours, on attend que la vente s'officialise et on croise les doigts!) et notre nouveau vol était un vol de nuit! Nous avons mis les petits en pyjama et avons skippé la sieste de l'après-midi pour s'assurer qu'ils soient bien fatigués lorsqu'il sera le temps de prendre l'avion. Ça a marché! Les deux ont dormi d'Ottawa à Londres... YÉ!

Béni-soit les vols de nuit...

Nous avions un transit d'a peine quelques heures (2!) à Londres, je n'ai donc pas vraiment eu le temps d'enjoyer UK (snif!). Notre dernier vol était de Londres à Dusseldorf en Allemagne (1h15 de route de notre destination finale) et il durait plus ou moins 2h30. Elliot a dormi encore (merci bébé) et Lili elle a pu profiter de l'expérience de vol. Tout c'est bien passé! Vraiment, on n'a pas pu chialer sur le comportement de nos minis. Le retour à été une autre histoire... Je vous raconterai plus tard!


Une fois atterris en Allemagne, alors que nous commencions à voir la lumière au bout du tunnel, il nous est arrivé d'autres petits maudits problèmes histoire de finir ça bien comme il faut! Notre poussette avait restée probablement à Londres (génial avec Elliot qui ne se peut plus de vouloir se sauver partout!) et la location d'auto (et la madame qui y travaillait, jamais vu quelqu'un d'aussi bête et pas accommodante!) nous a donné un sale mal de tête. Cartes de crédit bloquées (malgré l'avertissement au préalable de notre séjour en Allemagne), bébé qui hurle dans mes bras et Lili qui fait de l'attitude, incapable de téléphoner visa (non mais c'est dont bien compliqué téléphoner de l'Europe, on avait l'air de vrais niaiseux et personne nous aidait!), la barrière de langue, mon grognon de chum qui voulais tout détruire (tsé la patience incarnée!). Bref, j'avais envie de pleurer ma vie et sérieusement je commençais à me demander dans quelle foutue aventure je m'étais embarquée. 

Vous devinez que tout c'est arrangé et à l'appartement que nous avions loué, un beau bouquet de fleurs m'attendait pour souligner la fête des mamans (merci mon amour). 


Malgré ce début d'aventure un peu brusque et pas super le fun, l'Allemagne nous a séduit dès le lendemain matin! Une bonne nuit de sommeil, un bon déjeuner et un petit moment de discussion pour apprécier la chance que nous avions d'être en Europe toute la petite famille ensemble a suffit pour nous remettre de bonne humeur! 

Prochaine étape: trouver notre nouvelle maison!

Aller en Europe et ne pas boire de vin : impossible! 
Surtout quand tu aimes le vin comme je l'aime...Cheers à cette belle aventure qui débute... et au prix ridicule des bouteilles!

Notre première expérience en terre européenne.


Les passeports sont arrivés et les billets d’avion aussi. Le countdown est presque à zéro. Dans quelques jours nous quitterons pour notre voyage de recherche de domicile vers l’Allemagne pour aller prendre le pouls de notre future vie (ahhh l’infirmière qui s’énerve! hihi).



 J’ai tellement hâte de voir l’Allemagne de mes propres yeux, d’entendre la langue, d’être dépaysé!

Nous avons choisi d’apporter les petits avec nous. La décision logique et facile aurait été de les faire garder mais nous n’en sommes pas capable. Et oui, nous sommes des parents poules comme ça! Cette grande aventure nous la ferons ensemble, en famille, du début à la fin. Je crois vraiment que le fait que Lili puisse aller visiter son école (parce qu’elle commencera en septembre malgré ses 4ans) et qu’elle visualise sa nouvelle maison aidera grandement à la transition. Le vol sera très long (10hrs) et probablement que nous aurons envie de nous arracher les cheveux quelques fois mais nous assumerons. Ce sera merveilleux…

Ma prochaine occupation : faire des listes!
  • Liste de trucs à apporter dans nos bagages et dans l’avion avec nous.
  • Liste de chose à faire avant de quitter.
  • Liste de ce qu’on souhaite le plus retrouver dans notre futur maison (histoire de cibler facilement LA maison parfaite dans toutes celles que nous visiterons).
  • Liste de ce qu’on veut visiter pendant nos quelques jours libres.


C’est tellement de choses à penser, mais c’est super excitant! Moi qui n’a jamais voyagé… J’ai l’impression de rêver, c’est fou.