Présenté par Blogger.

L'Allemagne et l'Halloween...


Bien que l'Allemagne soit un pays riche en célébrations, coutumes et traditions, je suis étonnée de voir comme Halloween semble presque passer sous silence. Les Allemands connaissent cette fête, mais ne la célèbrent pas aussi fortement que nous, nord-américains. Certes quelques maisons ont déposé une citrouille sur le bas de leur porte, mais je n'ai pas encore vu de décoration comme nous avons l'habitude de voir à l'approche d'Halloween... outre que chez nous. Je me dis même que mes voisins doivent nous trouver vraiment étranges avec nos squelettes, têtes de morts et épouvantails.  Ici, les gens célèbreront davantage l'arrivée de l'automne avec des plantes, des feuillages, des courges et des citrouilles (non taillées) que la fête d'Halloween. 

Dans les magasins, j'ai vu quelques décorations (très ordinaires) et quelques déguisements (encore très très ordinaires) et le choix de friandises est très restreints. J'ai même demandé à ma voisine (avec le "tout petit peu d'anglais" que je connais et qu'elle connait) si ici on fêtait l'Halloween et à ma grande surprise elle m'a répondu que oui, les enfants de plus en plus se costumaient et allaient récolter les bonbons. J'ai bien hâte de voir ce soir... 

En tant que maman et inconditionnelle fan des fêtes et de leurs célébrations, il n'était pas question qu'on skipe Halloween parce que nous étions maintenant allemands d'adoption. S'il y a une chose que je me suis bien promise en venait ici et en embarquant mes minis avec nous dans cette belle aventure, c'est que nous allions donner notre 100% pour nous adapter à ce nouveau pays tout en conservant nos vieilles traditions bien à nous. Alors go pour la préparation de sacs de bonbons (en supposant que des petits monstres passeront à notre porte!), la décoration, les costumes et le gros plaisir! Heureusement, Lili va dans une école internationale avec des enfants d'un petit peu partout qui eux aussi célèbrent Halloween... Depuis une semaine elle me répète avec son nouvel accent anglo:"Mom! L'Halloween c'est friday! Three and one c'est l'Halloween!¨.


 Ce matin elle était tellement énervée... À l'école ils célébraient Halloween avec un défilé costumé où les enfants devaient choisir un personnage de livre et se déguiser comme celui-ci en apportant avec eux le livre en question. Ça tombe bien, Lili avait choisi Elsa (comme plusieurs autres petites filles surement! hihi). J'ai hâte qu'elle me raconte sa journée tantôt. Cette année j'ai vraiment ressenti son engouement pour la fête, son excitation... Ce n'était pas comme les autres années. C’est beau à voir... 

Ce soir nous avons un party d'Halloween organisé par le travail de Daniel, les petits pourront alors célébrer et récolter des bonbons avec d'autres enfants canadiens. 

Je vous laisse, j'ai un costume de Fifi Brin d'Acier à finaliser pour ce soir. 
Je vous souhaite une belle soirée et une bonne récolte. Embarquez dans la fête, retrouver votre coeur d'enfant l'espace d'une soirée! 


Décorer la chambre d'enfant en quelques étapes.

Je me lance officiellement, après presque 2 mois passés dans la maison, dans la déco des chambres des enfants. Yé! J'ignore pourquoi j'ai attendu autant... J'adore décorer et redécorer encore. Cette fois-ci j'ai plutôt pris ça mollo, sans trop me presser par peur d'aller trop vite ou seulement parce qu'il y avait trop de choses à découvrir pour focusser sur la maison, je l'ignore. Là j'ai le goût. Il est temps d'avoir une maison à notre image et d'y mettre un peu de temps, de travail et d'amour. 

Je ne suis pas décoratrice alors les conseils que vous trouverez ici, je vous les donne humblement, sans prétention. Je vous dresse en quelques lignes et en quelques images, mes étapes cruciales à l'obtention d'une belle petite chambre d'enfant. Et je commence maintenant avec la chambre de mon petit homme.

1. Choisir sa ligne directrice (le thème).

Je n'aime pas quand c'est trop précis et personnellement, je recherche toujours quelques choses qui vieillira bien, du moins quelques années certain. Je ne veux pas aller vers un personnage ou une chose "x", mais plutôt vers un "mood", une activité, un groupe... Par exemple je ne choisirais pas "Spiderman" comme thème de chambre, mais je pourrais m'inspirer du "monde imaginaire des superhéros". 

En ce qui concerne la chambre d'Elliot, j'ai décidé de conserver en grande partie le thème de sa chambre de bébé qu'il avait quand nous étions dans l'autre maison puisque j'aime toujours ça (#1) et aussi parce que je pourrai réutiliser les petites décorations que j'avais fabriquées/achetées (je n'ai pas eu le temps de me tanner, nous les avons utilisées à peine 1 an et demi).

Le thème: vieille marine et bord de mer. 
Dans ma tête, quand je lis cette phrase je pense nautique, bleu, marine, bois blanchi, baleine, poisson, vieux navires... L'important c'est que pour vous, ça soit inspirant! 
Je ne surprends personne ici sur le choix de mon thème, je le sais!

2.S'inspirer mais ne pas copier. 

Il y a tellement d'endroits où il est possible d'aller puiser des idées, mais mon gros coup de coeur c'est pinterest. Le truc est d'y trouver 3-4 images qui vous parlent beaucoup et ensuite de brainstormer au tour d'elles. Ressortez les choses que vous aimez, celles que vous aimez moins... Faites des listes!

J'adore la luminosité et le calme de ces trois images. Les couleurs pastels me rejoignent plus mais les accents de marine et de gris me plaisent aussi. J'adore le vieux bois et le cordage... Je veux que ça fasse "enfant" mais pas trop. 

(C'est belles images proviennent de pinterest, bien sûr!) 

Source: lushome.com
3.Choisir sa couleur, le couvre-lit et trouver un objet déco inspirant.

Ce n'est pas une étape à prendre à la légère. Mieux vaut prendre son temps pour bien choisir. Faire des tests au besoin (moi je ne suis pas assez patiente pour ça!) et demander l'avis des professionnels.
Il faut magasiner pour dénicher une déco qui nous plaira et un couvre-lit que nous aimerons pour quelques années au moins. Il faut aussi prendre en considération les meubles (leur couleur) que nous avons et que nous souhaitons récupérer, la couleur du tapis s'il y en a, le style de la maison (pour moi c'est important qu'il y ait une petite continuité).

Une fois les trois items (un objet de départ, le couvre-lit, la couleur des murs) rassemblés, je suis prête à me lancer!


Ici, les meubles sont achetés et livrés (mais pas montés! Je vais laisser un peu de travail à l'homme), la peinture est faite (un bleu tout doux) et j'ai trouver un petit "mobile" dans un magasin que j'adore découvert ici, près de chez moi. Je suis rendu à placer et finir d'élaborer la décoration. J'ai hâte de créer un environnement tout doux et relaxant pour mon petit bonhomme. Nous n’avions pas apporté la couchette du Canada parce qu'on savait qu'on allait être rendu bientôt ailleurs dans l'apprentissage d'Elliot... On laisse le lit de bébé, on passe au lit de grand! Ouf, le coeur de maman. Je vous montrerai l'évolution de la décoration de temps en temps. La décoration d'une chambre à coucher n'est pas obligée de se faire en une journée, ça se bâtit. Un objet ici, un meuble là... On arrive à un beau résultat avec un peu de patience. 

C'est dimanche! Entre les tâches ménagères et le grand air.


Un dimanche tout doux, très long à démarrer. Je souris chaque fois que je vois le journal arriver sur le perron. Tous ces mots incompréhensibles que j'essaye chaque fois de prononcer à voix haute, juste pour mon petit plaisir personnel. On n’y comprend rien... Peut-être un jour! D'ici la, nous regardons les images. Ça me fait penser à un après-midi cette semaine où j'ai entendu un son de cloche répétitif à l'extérieur... En passant la tête par la fenêtre, j'ai vu que c'était un camion blanc (environ gros comme une ambulance) avec une croix rouge peinte sur le côté. Sur le toit du camion, un système de microphone était installé et j'entendais une dame annoncer quelque chose en allemand:"Achtung! Achtung!..." et je n'ai absolument rien compris du reste de son message. Elle parcourait les rues avec son camion Croix-Rouge et répétant toujours les mêmes mots et en sonnant la cloche. Je suis partie à rire devant la situation, devant ma totale incompréhension... Mieux vaut en rire! Mais croyez-moi, tu te sens niaiseuse en maudit et tu espères vraiment que ce ne soit pas quelque chose de trop grave. 

Pour en revenir à notre dimanche (je divague...), nous avons changé le plan à la dernière minute. Nous étions censés nous rendre dans une petite ville aux Pays-Bas et puis bon, le confort de la maison l'a emporté encore cette semaine. Faut dire qu'il restait pas mal de trucs à faire avant le début de la semaine et nous nous sommes dit que de s'aérer les esprits dans le voisinage et parmi les feuilles d'automne qui commencent à tomber serait suffisent pour nous rendre heureux. Un stop au parc, un coucou aux vaches (des nouvelles un peu plus loin) et aux canards, la journée était déjà terminée. 

Bonne semaine!


C'est dimanche! Aachen, toujours aussi belle.


Ce dimanche était particulier, car nous avions de la belle visite du Québec à la maison avec nous pour le weekend. Quel bonheur de leur faire visiter un petit bout de notre nouveau "chez-nous" et revoir des visages familiers, ça fait tellement de bien à l'âme. Oh! Comme j'aimerais pouvoir avoir tout mon monde avec nous ici et vivre cette grande aventure avec eux, avec vous, en temps réel... J'ai déjà hâte à notre prochaine visite. Une brise québécoise dans notre maison allemande, ça fait toujours du bien! 


Après un bon petit-déjeuner tranquille à la maison, nous sommes parties en direction d'Aachen histoire de faire découvrir cette petite ville charmante à nos invités. Nous étions loin de nous douter qu'il y aurait autant de monde aux alentours de la cathédrale en raison du market, un genre de gros marché aux puces où devait se cacher une tonne de petits trésors (je dois absolument y retourner!). Nous avons flâné dans les rues, arrêté manger un petit snack d'après-midi sur une terrasse et nous avons apprécié les couleurs de l'automne dans les vitrines des boutiques.

Lili s'est même fait offrir une magnifique petite poupée de porcelaine allemande. Quelle belle petite trouvaille, une petite fille à l'image de ma Lili au la chevelure couleur soleil, plaque de peinture à la main... Une petite artiste. J'imagine que toutes ces poupées ont déjà été aimées par des petites filles allemandes il y a des dizaines et des dizaines d'années. Cette histoire (ou non?) derrière ces figurines... C'est passionnant. J'aime y croire.


Un autre beau dimanche derrière nous, le temps passe si vite lorsque nous sommes en bonne compagnie.

Qu'avez-vous fait de votre dimanche?
Je vous souhaite une belle semaine!

Ces charmantes fenêtres.

Lors de notre premier voyage en Allemagne en mai dernier, j'analysais tout ce nouveau, je regardais partout, je n'en finissais plus de m'accrocher les yeux dans des petits détails si beaux qui teintaient de différences le paysage allemand de celui du Canada.


Parmi tant d'autres... Les fenêtres! 

J'ai essayé de savoir pourquoi, de connaître la raison derrière cette genre de "coutume" de "tradition" de décorer ses fenêtres avec des coeurs en osier, en bois, en tissus, en métal, suspendus tantôt à une branche de bois, tantôt directement au cadre de la fenêtre... Je ne sais toujours pas. Et il n'y a pas seulement des coeurs, il y a des lanternes partout, des fleurs suspendues aux fenêtres, des couronnes sur les portes... C'est beau beau beau.

Je crois qu'il n'y a pas de significations ni de raisons particulières mi appart le fait que le peuple Allemand est un peuple très fier de leur maison et de leur terrain. Ils accordent beaucoup d'importance à leur aménagement paysager, à la propreté, à leurs maisons (ils ont vécu la guerre, des villages ont été détruits)... J'imagine que d'embellir leurs fenêtres de ces belles décorations c'est juste "normal" pour eux. Ils peuvent bien laver leurs fenêtres si souvent ces allemandes...


En tout cas, moi j'adopte a 100%! C'est tellement beau, tellement invitant. Il y a de l'amour dans ces petites "hauser"! Je crois même avoir vu des décorations semblables en France et au Luxembourg. Peut-être est-ce typiquement européen? Mes lecteurs de l'Europe, vous pourrez peut-être m'éclairer... Chose certaine, j'aime! La marraine de mon homme m'avait déjà donné un coeur en cadeau lors de son dernier voyage au Canada, et je m'en suis racheté un autre en mai passé, un coeur tout à fait parfait pour moi... Ils sont fièrement accrochés dans notre lovely petite maison.


Une autre raison d'aimer la belle Germany.


Ces petits trucs qui me font aimer l'automne.

Le sentez-vous? Ce vent froid d'automne s'est-il rendu jusqu'à vous? 
Ici, les matins commencent à se faire frisquets. Les chapeaux, les foulards et les mitaines seront bientôt au rendez-vous. Ça commence à sentir l'automne, cette saison qui me donne envie de m'installer bien au chaud au creux de ma maison et de m'y faire un cocon douillet, chaud et plein de vie.

À l'automne, je revis. Je retrouve  les petits plaisirs tout simples de la maison, le réconfort de mon chez-moi... Je ne suis pas du tout déprimée de voir l'été nous quitter, au contraire. Il y a tous ces petits trucs qui me font aimer l'automne. 
  • Les boissons chaudes (thé, café, latté, etc...) et les douceurs qui les accompagnes.

Une de mes plus belles découvertes culinaires jusqu'à présent! Si quelqu'un connait personnellement Marilou de Trois fois par jour, svp dites-lui qu'elle devrait nous concocter une recette de ces STROOPWAFELS (puisque la création de recettes n'est pas tellement dans mes cordes), ce biscuit originaire des Pays-Bas qu'on dépose sur le dessus de notre tasse de café et que nous laissons ramollir quelques minutes... OMG les papilles. Ça ferait fureur, j'en suis certaine! Nous en sommes complètement accros... 
  • Les foulards qui donnent du style et qui nous tient au chaud.
  • La couverture chaude qui retrouve sa place sur le divan.
  • Les petites bottes qui font leur retour. 
  • Les couleurs chaudes qui réchauffent l'ambiance de la maison et les bougies que je prends plaisir à laisser bruler.

  • L'Halloween et tous les préparatifs qui l'entourent, l'excitation des petits.

Doux souvenirs de l'automne passé...
& je pourrais vous en nommer encore beaucoup. L'automne c'est un nouveau vent de fraîcheur, c'est le paysage qui se transforme... Quel beau moment pour se centrer sur soi, sur ce que nous avons accompli et sur l'endroit où nous souhaitons nous diriger.

Que préférez-vous de l'automne?