Présenté par Blogger.

Profitons des rayons de soleil!


Avec les températures qui s'abattent présentement sur mon coin de pays natal (-40 à -50 sur la Côte-Nord!), je vous avoue que je me sens un peu mal de jaser de mon écoeurantite de l'hiver grisonnant allemand et de mon bonheur de retrouver ce que dame nature nous envoie ici... ENFIN! Des rayons de soleil pour le grand plaisir de Mr. E et moi! C'est le retour de nos marches quotidiennes au grand air.  


Avant d'habiter ici, j'ignorais que les répercussions d'un manque de soleil sur ma personne pouvaient être si fortes. Une carence en vitamine d joue énormément sur mon moral, sur mon énergie, sur ma patience (ouf!). Le fait est qu'en Allemagne à défaut d'avoir de la belle neige blanche LUMINEUSE en grosse quantité, nous avons du temps grisonnant, de gros nuages lourds et de la pluie très longtemps et très souvent. Je suis le genre de fille qui ne stress pas tellement avec le mauvais temps parce que j'adore être dans ma maison, en mode cocooning, a regarder la pluie tomber ou entendre le vent souffler, sauf que... rares sont les fois où je me souviens avoir enligné autant de journées grise et sombre de suite que depuis que je suis ici. Mes dernières photos peuvent en témoigner, nous sommes gâtés en temps gris. Ah! Je tiens aussi à remercier l'existence des belles bottes de pluie... C'est quasi que ça que je porte depuis octobre! 

 Heureusement depuis cette semaine le soleil semble vouloir se pointer le bout du nez un petit peu plus souvent et ça fait du bien au moral. Pas question de rater ces journées ensoleillées, hop dehors! C'est fou comme tu redécouvres les paysages avec un autre oeil quand le beau temps y est. C'est tellement agréable. On a la chance d'habiter un coin très tranquille, un peu la campagne, un peu le village... On partage nos rues avec des animaux, quand ce n'est pas les vaches, ce sont les chevaux ou les poules. C'est drôle de voir comme ils sont intégrés parmi les quartiers résidentiels... Dure à imaginer, je sais! Mais c'est tellement instructif et intéressant pour Elliot qui prend plaisir à les observer et imiter leur bruit.  Vous devinez qu'il criait bien souvent, le plus fort possible:"MEUUUUHHH" en sortant de la maison. Ah, c'est drôle à dire, mais on s'ennuie de nos voisines les vaches qui sont parties pour l'hiver. J'ai hâte de les retrouver au printemps! 



1 commentaire

  1. Oui, je me rappelle que mon mois de décembre aux Pays Bas a été incroyablement noir et humide! Brrr...des suppléments de vitamine D s'imposent! Je crois que je préfère la neige aussi. Hier, le mercure a chuté à - 30 à Ottawa, sans compter le facteur éolien. J'ai marché un petit 8 minute entre chez moi et l'arrêt d'autobus et mes joues ont gelées! Profite bien des belles journées ensoleillées!

    RépondreEffacer