Présenté par Blogger.

Reichenbach en Forêt-Noire.


En partant de la maison pour aller fêter Noël dans un chalet dans la Forêt-Noire, je n'imaginais rien d'autre qu'un chalet entouré d'une belle grosse forêt bien dense et plein de neige. J'ai rapidement descendu de mon nuage une fois arrivée au village. Bien qu'on m'avait avisée que la région de la Forêt-Noire ce n'est pas QUE des arbres, des forêts et des montagnes, j'avais envie d'y croire encore. Dans ma tête de rêveuse, cette région devait assurément être pleine de forêts enchantées qui abritaient des petits lutins et toutes autres créatures fantastiques (avouez que ça sonne comme ça!). 

C'est seulement lors de nos dernières journées que nous nous sommes aventurés plus loin sur la route, plus creux dans la région pour aller visiter Reichenbach (près de Lahr), l'endroit où la mère de Daniel est née et là où sa grand-mère est enterrée. Là, j'avais vraiment l'impression d'y être dans la Forêt-Noire... Wow. Quelques membres de sa famille habitent encore le village, dans des maisons pleines d'histoires et de souvenirs. Nous avons eu la chance de les visiter. Je crois c'est un de mes moments coup de coeur. J'avais un peu l'impression d'ouvrir un livre d'histoire et de me faire raconter l'histoire de celui que j'avais déjà l'impression de connaitre presque par coeur, et pourtant... Je nous est trouvé bien chanceux d'être là, en famille. Et il y avait nos enfants qui sans trop comprendre la signification de cette place dans leur histoire à eux, riaient, jouaient et gambadaient probablement aux mêmes endroits que leur grand-maman l'a fait il y a bien des années. Un jour, papa leur racontera.  


Un vieux village avec une petite rivière qui le traverse, une température plus froide (aussitôt arrivée j'ai changé de manteau et sorti mon gros North Face brrr...), des montagnes, des vallées... Wow. Nous nous sommes promenés dans les rues, admirant les superbes paysages au loin. En fin d'après-midi nous avons décidé de partir explorer des ruines de château situées sur le haut d'une montagne, histoire de mettre un peu plus de piquant à notre 25 décembre, j'imagine! hihi 


Après avoir monté la montagne au grand complet (on ignorait qu'il y avait du stationnement plus haut...) et nous être demandé une couple de fois si nous étions sur le bon chemin, nous sommes finalement arrivés au sommet. La vue était magnifique, l'ascension en valait la peine. La pénombre s’est rapidement installée sur les ruines, la grêle s’est mise de la partie. Il était grand temps de redescendre. Vive la petite lumière du iPhone! Il fait noir en maudit dans la Forêt-Noire... Mais la vue des petites maisons illuminées dans le creux des vallées était superbe. 


J'espère sincèrement qu'on aura la chance de retourner dans cette région et de la découvrir encore plus. Je ne peux pas faire autrement que de penser à ce que signifie la Côte-Nord pour moi, Sept-Iles, Natashquan... C'est un peu la même chose pour cet endroit, en faite je pense que ça peut le devenir. Il y a de beaux souvenirs qui y ont été créés et de la place pour plusieurs autres à venir... 

Aucun commentaire