Présenté par Blogger.

À Saint-Malo beau port de mer...


Avant de se rendre à Saint-Malo, mon amie m'a dit que cette ville était vraiment imprégnée de l'esprit "pirate". Décidément, ce gros bateau de pirate accosté à l'entrée de la ville ne la faisait pas mentir! Vraiment, ça donnait bien le ton à notre passage dans la ville nautique où partout dans les boutiques on y trouvait des décorations style "bord de mer" et des vêtements rayés dignes des vrais amoureux du look "marin" (J'ADORE!). Il y avait même cette bonbonnerie, Les bonbons de Saint-Malo,  où les friandises étaient présentées dans de gros barils et où pirates, chapeaux, crochets nous accueillaient. 

Allez! Je vous invite à l'intérieur des murs de Saint-Malo...


Vraiment, quelle ville magnifique! Tout le charme français, les petites rues en pierres, les beaux bâtiments aux fenêtres décorées de fleurs... Le soleil brillait et nous étions vraiment heureux de cette belle température parce que la météo annonçait pourtant un temps beaucoup plus gris et pluvieux (on était quand même en Bretagne hein... hihi). Bref, il y avait de la joie dans l'air et je n'ai pas besoin de vous dire comment j'étais heureuse d'entendre les gens parler ma langue, comprendre enfin! Un vrai bonheur! 

Par contre, la vraie beauté de Saint-Malo (quoi que je trouvais déjà ça magnifique!) je l'ai aperçue en allant du côté mer... OMG! À couper le souffle! Le bleu de l'eau, la plage, le château dans l'eau, les voiliers...  J'entend encore Krystell me dire avec son accent français: "Alors la canadienne? Ça te plait?". J'avais seulement envie de lui dire: "TU ME NIAISES! C'est certain que ça me plait!". Je capotais...


En deux temps trois mouvements, les petits ont enlevé leurs souliers pour aller mettre les pieds à l'eau. J'avais des minis heureux il n'y a pas de doute! Et moi j'étais sans mots. J'étais juste tellement reconnaissante envers la vie d'être là, entourée de ces personnes... Il faut savoir apprécier. J'appréciais vraiment.

Alors que la marée commençait à remonter, au risque de rester prises de l'autre côté et sous les avertissements sérieux du gentil gardien de sécurité, Krystell et moi avons agrippé nos caméras et nous nous sommes rendues sur la petite île. Nous avons monté rapidement la colline pour pouvoir admirer Saint-Malo à partir de l'eau et avoir le temps de rejoindre la plage avant que l'eau soit trop haute... Magnifique! Nous avons eu de l'eau jusqu'aux genoux, mais ça valait le coup!


Et puis bon, juste pour qu'on se sente encore plus à notre aise à Saint-Malo, nous avons croisé la Maison du Québec. Bien sûr nous nous y sommes arrêtés pour le plaisir de se retrouver enfin en terrain connu. Après presqu'un an ça nous à fait du bien d'admirer, même si c'est que sur photos, notre belle province. Lili était si fière de montrer la place où elle est née à ses copains. Quant à moi j'ai eu l'occasion d'avoir une bonne jasette avec la fille qui y travaillait, originaire de la Gaspésie. Ahhh entre québécois au bout du monde comme ça, ce n’est pas long qu'on se trouve des affinités et qu'on se placote comme si on se connaissait déjà! 


Notre journée plus que parfaite s’est terminée à Cancale, à quelques minutes de Saint-Malo, devant un magnifique coucher de soleil rose gomme baloune! Je vous en parle bientôt, c'est mon moment fort du voyage... Je vous laisse avec les meilleurs amis d'Elliot, il était bien heureux de les retrouver là aussi! hihi


Ce n'est qu'un aurevoir Saint-Malo...



Aucun commentaire