Présenté par Blogger.

KRANKENHAUS: Un mot tout doux qui veut dire hôpital.


Ça c'est Elliot quelques instants avant qui se cogne la caboche bien comme il faut sur le coin de mon armoire à livres. Ne venez pas me dire qu'il a l'air d'un ange. Elliot c'est le casse-cou de la famille, le téméraire, celui qui n'a peur de rien. En fait, je crois qu'il pense qu'il marche sur l'eau. Il est toujours grimpé partout ou en équilibre sur une patte là où il ne faut pas. Dites-moi que vous connaissez ça vous autres aussi? Quand je repense à ma douce Lili de 2 ans et demi, je n’en reviens pas comme les deux sont opposés au niveau du degré de supervision que je dois/devais effectuer... 

Donc voilà, un matin cette semaine, après s'être faufilé en douce à l'intérieur par la porte patio avec son vélo (il n'en était pas à son premier avertissement le tannant, le vélo c'est dehors!), il a décidé de prendre la maison pour une piste de course pendant que j'avais le dos tourné. Ça roule tellement mieux un plancher de céramique, jusqu'à ce que BOUM! Je vous épargne le reste des détails, c'était la fin du monde dans la maison. Lili hurlait encore plus qu'Elliot parce qu'elle était convaincue que son petit frère allait s'en aller au ciel... Hiii lala. Enfin bref, quelle belle journée pour aller faire connaissance avec le système de santé allemand. Let's go à la krankenhaus! 

Pour une première expérience, j'ai été plus que satisfaite (bien que j'aurais préféré ne pas avoir à y aller bien sûr). Pouvez-vous croire qu'en moins de 45 minutes on était de retour à la maison avec un petit homme poqué au sourcil recollé (ouf, on a évité les sutures de justesse!) et ce après avoir ouvert notre dossier, attendu dans la salle d'attente, passé au triage et avoir été traité par le docteur! Efficace ces Allemands. J'avais un peu peur pour la barrière de langue, mais tout c'est bien déroulé, le personnel parlait un petit peu anglais donc la communication était possible. HOURA!


Plus ça va, plus je pense à mettre Elliot dans une bulle de plastique... Depuis notre aventure à l'hôpital je passe mon temps à lui dire de faire attention. Pauvre moi qui croyait qu'il allait avoir appris sa leçon... Pantoute!  Tu n'as pas fini de t'inquiéter la mère... 

1 commentaire

  1. Je pense que tous les petits garçons sont comme ça... Nous pour Sydney ce fut il y a 2 mois, il est tombé dans les escaliers qui mene de la terrasse au jardin, résultat il s'ai enfoncé une dent de devant dans la gencive a 100%... Passage par l'hopital et ressorti avec 3 dents arrachés... c'est l'apprentissage de la vie, masi ça fait bobo au coeurs des parents ce genre de premiere fois. Bon retablissement au petit Elliot, et courage à sa maman qui va souvent avoir le coeur qui se leve en voyant ses dangereuses bétises.

    RépondreEffacer