Présenté par Blogger.

Saint-Nicolas deux fois plutôt qu'une.


J'espère que vous avez tous passé un magnifique weekend. Ici il a filé à la vitesse de l'éclair (comme toujours) et était bien empreint du temps des fêtes qui s'amorce. Il y a eu Saint-Nicolas des Pays-Bas et celui de l'Allemagne (non, il ne vient pas la même journée d'un pays à l'autre, tout pour nous mêler un peu... Le 5 en Hollande et le 6 en Allemagne!), la fête de Noël organisée par l'école de Lilou, notre arbre de Noël et l'arrivée de mamie à la maison. Une tonne d'activités à l'horaire, on a pas eu le temps de s'ennuyer une minute. Vendredi en fin d'après-midi Lili est revenue de l'école avec son petit clog en bois (le petit sabot qui représente si bien la Hollande), il débordait de friandises. Saint-Nicolas était bien passé dans les couloirs de son école la veille et chaque enfant avait laissé son petit soulier de bois dans l'espoir de le retrouver rempli au matin. On s'envient avec une pas pire collection de clog à la maison, je les garde en souvenir précieusement. Elliot était un peu jaloux, il voulait absolument poser avec son mini-Thomas, parce que t'sais que lui aussi voulait avoir quelque chose de spécial à nous montrer, pauvre amour. Et pourtant on le connait plus que bien son mini-Thomas, il passe son temps à le perdre dans la maison et à nous demander de l'aider à le chercher partout... La joie!


Nous sommes aussi allés chercher notre arbre, enfin! J'avais tellement hâte, c'est tellement beau une maison décorée et un vrai sapin amène tellement une belle odeur réconfortante. Je vous avoue que j'appréhendais un peu le genre de sapin sur lequel nous allions tomber. Les sapins ici sont plutôt frêles, petits, pas très garnis et parfois même un peu tout croche... Je me disais que dans le pire des cas, ça faisait partie de l'immersion allemande. Finalement, il n'est pas si mal, un peu inégal, mais quelques grosses boules et bien de la tulle devraient camoufler le tout. Je devrai par contre attendre quelques jours avant de le décorer, je manque de lumière. Il se fait désirer mon beau sapin. 

Les enfants ont vite nettoyé leurs bottes en rentrant de dehors. En faite je leur ai dit de prendre un soulier, mais on s'entend qu'une botte loge beaucoup plus qu'une simple chaussure lorsqu'il est question de la remplir de friandise. Ils ne sont pas fous mes minis. Il fallait qu'elles soient impeccables pour Saint-Nicolas qui passerait cette nuit. J'adore les faire participer aux traditions allemandes et je souhaite vraiment qu'on réussisse à en garder quelques-unes à notre retour au Canada. Lili et Elliot ont même laissé des bouts de carottes pour l'âne de Saint-Nicolas à côté de leurs bottes dehors. Évidemment il est passé durant la nuit, ce grand monsieur à la barbe blanche et à la longue canne. Faut croire que mes petits monstres ne sont pas SI pires que ça... Ahhh que je les aime. 


Aucun commentaire