Présenté par Blogger.

Votre déjeuner du Pôle Nord, mes amours...


Mes amours, 

Encore cette année votre papa et moi avons pris plaisir à entretenir votre magie de Noël en préparant pour vous, sous les ordres de Clémentine notre elf bien sur, un merveilleux déjeuner aux couleurs du temps des fêtes. Le déjeuner du Pôle Nord, celui que nous avons adopté pour la troisième année et qui vous met des étoiles dans les yeux aussitôt le petit orteil sorti du lit. Je sais très bien que cette magie ne durera pas toujours, un jour vous deviendrez grand et il faudra beaucoup plus qu'un petit lutin à la face de plastique pour vous faire croire au Père Noël, mais j'ose espéré que seul le souvenir de toute cette frénésie apportée au travers les années sera si puissant, suffisamment bon et réconfortant pour vous y replonger, vous faire sourire et vous donner envie d'y croire longtemps encore à cette vieille magie de Noël. Ma magie à moi elle est dans vos yeux de décembre mes amours. Des yeux comme ce matin-là... 


La nuit a été frappée par le vent et la pluie, un vent vraiment fort, la maison cognait de partout (j'aurais dit craquait en temps normal, mais les maisons allemandes faites en béton sont loin de nos maisons canadiennes), votre sommeil a été très agité, je mets ça sur la faute du mauvais temps... Jusqu'à tard la veille votre père et moi avons préparé la cuisine et la salle à manger pour notre matin spécial, celui de l'arrivée de Clémentine qui soulignait par le fait même le droit légal de pouvoir décorer la maisonnée et écouter de la musique de Noël en vue de se mettre dans l'ambiance des fêtes. Pour vous surprendre dès votre réveil, j'ai déposé des guimauves blanches ici et là, du bord de votre lit jusqu'à la cuisine. Un beau chemin de mashmallows pour vous mettre la puce à l'oreille. Je n'ai pas pu m'empêcher de rire intérieurement lorsque j'ai entendu tes petits orteils se cogner aux grosses guimauves lorsque tu as quitté ton lit en plein milieu de la nuit pour venir nous retrouver dans le notre parce que le vent te faisait peur Lilou... Je sais que dans ta tête il y avait plein de questions, tu tournais à côté de moi, incapable de te rendormir. "Maman, il y a quelque chose de magique..." J'ai fait semblant de ne pas trop t'entendre et je t'ai dit de te rendormir, qu'il ne pouvait rien arriver puisque nous étions tous là. Je savais bien que ce n’est pas ça que tu voulais dire...  

Et il y a Elliot qui s'est levé! Lui je l'ai entendu faire son son bien à lui, un genre de "honnn?" sur le ton d'un petit gars qui trouve ça bien drôle, mais qui ne comprend pas trop pourquoi il y a la moitié d'un sac de guimauves sur le plancher à l'étage. Il n'en a pas fallu de plus pour que les petits curieux sortent dans le couloir et veulent suivre le chemin jusqu'à la cuisine. Lilou tu avais déjà deviné que c'était le retour de Clémentine même avant de l'avoir vue, c'était tellement drôle de t'entendre crier de joie. Il n'y avait aucune mise en scène là-dedans en tout cas, la joie que j'ai vue et entendue ne s'invente pas. La magie a bien opéré. On a admiré la cuisine décorée et on a laissé le jour se lever tranquillement, il fait noir si longtemps le matin. Nous nous sommes épluché des clémentines, mes petits bonbons de Noël comme j'aime les appeler et nous sommes allés nous installer dans le divan avec le livre qui raconte cette belle tradition. Lilou, tu as même sorti tes crayons pour dessiner ton amie Clémentine, c'est bien toi ça, ma grande artiste. Tranquillement les premiers rayons sont apparus, on a fait jouer de la musique de Noël pour se mettre dans l'ambiance et on a commencé a préparer de bonnes brioches à la cannelle et se permettant de s'envoyer quelques m&m's rouges et verts derrière la cravate en attendant le déjeuner. Ce n’est pas toujours un matin spécial, faut en profiter! 


Je me souviens avoir dit à votre père comment c'est dans ces moments-là que nos proches, amis et famille nous manquent le plus. C'est tellement un beau moment à célébrer, une belle raison de se rassembler, de souligner le temps des festivités. Depuis quelques années ont le fait pas mal en petit cocon familial, nous quatre, les célébrations, les anniversaires, les jours spéciaux... Ce n'est pas que c'est triste, on est si chanceux de s'avoir nous, notre belle petite famille, mais ah qu'une bonne gang de vieux amis, les matantes, les mon'oncles, les cousins et cousines seraient les bienvenues! Un jour, un jour... L'important ces vous deux mes petits amours, ces vos sourires et vos petits yeux qui pétilles. Je vous aime tellement. Que ce temps des fêtes soit des plus magiques et que les moments passés ensemble soient mémorables.

Maman xox 


Pour voir le déjeuner de 2013 c'est ICI !
Et pour celui de 2014 c'est ICI !

2 commentaires

  1. Ils ont tellement grandi tes petits amours ... C'est vrai qu'il n'y a rien de plus merveilleux que de regarder la magie dans les yeux d'un enfant ... Un North Pole Breakfast de plus dans les souvenirs d'enfance ;-) !

    RépondreEffacer
  2. @Aurore : Oh que oui qu'ils ont grandi! J'ai peine à y croire...

    RépondreEffacer