Présenté par Blogger.

Entre lac et montagnes à Montreux, Suisse



Je vais toujours me souvenir de ce moment, à la tombée du jour, alors que nous roulions pour la première fois en terre suisse en direction de notre chalet situé à Villars, nous avons croisé Montreux. Oui, Montreux... Je devrais plutôt dire que cette ville nous a jeté en plein visage toute sa beauté. J'en étais bouche bée. Déjà que le décor plus grand que nature et plus imposant que tout, des alpes suisses nous épatait au plus haut point, quand ce plan d'eau s'est rajouté à ma vision du moment, je me suis dis que je ne devais pas être bien loin du paradis. Le lac Léman qui embrasse la ville est d'une couleur captivante, j'aurais pu m'assoir sur le bord du lac et regarder l'eau danser au pied des Alpes pendant des heures. L'eau et les Alpes, quel beau mariage! 


Ce beau château est probablement mon préféré parmi ceux que nous avons eu la chance de voir depuis notre arrivée en Europe. Le château de Chillon est magnifiquement situé, entouré du lac Léman (aussi appelé le lac Genève) qui prend sa petite teinte bleu azur à ses pieds, juste pour nous donner envie de coller là toute la journée pour l'admirer. 


Quand il y a de l'eau pas loin, je me sens bien, j'ai l'impression de respirer à pleine capacité. Je crois que nous sommes retournés trois ou quatre fois marcher près du château, le long de la promenade juste pour apprécier la vue (et toute une!) du lac et des montagnes, pour regarder les oiseaux s'énerver sur les vagues, pour permettre aux enfants de s'amuser, glisser et se balancer avec cette photo parfaite en arrière plan. Merci la vie.


Dimanche à la ferme.



Ce week-end la température est plutôt moche. De la pluie, du gris, quelques percées de soleil et on recommence! Nous en avons profité pour finaliser quelques petits projets entamés à la maison et profiter du calme (quand les petits le veulent bien) de notre maison. Ça tombe bien ces petits moments de tranquillités, ça me permet de me mettre à jour dans mon traitement de photos de voyage (ouf!) et d'écrire un peu. Il y a plusieurs jours que je souhaite partager ici, sur mon petit espace d'internet, notre journée passée au travers les animaux à la ferme d'un petit village non loin du notre. C'était tellement plaisant de voir les minis avoir cette proximité avec les animaux, ça m'a fait réaliser la chance que nous avons d'être ici, à la campagne. 

Dans ma jeunesse, les plus gros contacts que j'ai eus avec les animaux (vaches, poules, chevaux, moutons, etc...) sont surement ceux que j'ai eus lors des traditionnelles fermettes de Pâques de Place de ville, le centre commercial de ma petite ville... Mieux vaut en rire! Il n'y avait pas de ferme proche de chez moi. Ici c'est tellement différent. Les animaux vivent au travers les maisons, les quartiers résidentiels... Nous avons l'impression de vivre DANS la ferme de Pâques à l'année! Je pense aux vaches devant ma maison, au dindon qui a son enclos derrière la maison et que nous passons souvent saluer Elliot et moi, les chevaux du bout de la rue et les petites poules du coin... Ça rend les marches et les promenades en vélo tellement plus le fun. Vous êtes chanceux mes minis!

Dans la ferme où nous étions la fin de semaine dernière, les enfants peuvent se promener comme bon leur semble, remplir leur chaudière de pain ou de moulée et aller nourrir les animaux. Parfois même ils peuvent rentrer dans les cages (Elliot et les poules...OMG! J'avais peur qu'il en plume une ou deux!). Bref, c'était un concept vraiment "open" qui permettait aux petits de se rapprocher des animaux tout naturellement, à leur propre rythme et d'apprendre en même temps. 


Un tour à la ferme ça n'amuse pas seulement les petits, les grands aussi. Daniel essayait ici de dresser les poneys.


Les plus cutes de la place!


L'activité était parfaite, les enfants ont adoré voir les animaux, mais aussi jouer à l'extérieur avec la panoplie de jouets éparpillé sur le terrain. Des gros tracteurs à pédales, Elliot était content!

Mon moment de maman (là où mon coeur a fait "onnn", vous savez ce que je veux dire) est surement lorsque j'ai vu ma grande Lili apprivoiser le poney blanc (je pense qu'elle n'aurait pas voulu s'il avait été noir... it's a girl thing hein!), combattre sa peur et finalement prendre place dessus. J'ai rarement vu autant de fierté dans ses yeux, un si grand sentiment d'accomplissement sur son visage. Elle était belle à voir sur son petit poney blanc ma Lili-peureuse. Elle ne voulait plus en débarquer... On devra peut-être regarder pour des cours d'équitation dans le futur, qui sait! 


Oh que j'aime ces deux petits monstres!

Je vous souhaite une belle semaine dears friends! Pas trop de pluie, plein de soleil!

Vanmay xox

Gruyères, SUISSE: Bien plus que du fromage!


À la fin du mois de mars, nous avons eu la chance d'aller passer une semaine en plein coeur des Alpes suisses, dans un charmant petit chalet. Cette semaine de vacances nous la voulions relaxante et sans grosse planification... Nous voulions profiter de la nature et laisser filer les journées au gré de nos envies du moment. Je n'étais pas inquiète, peu importe ce que nous allions faire (ou non) en Suisse, nous en reviendrions les yeux pleins de beaux paysages, la tête pleine de souvenirs (et le bedon plein de chocolats!). Il y avait le village de Gruyères qui nous avait été conseillé avant notre départ. Sacré "le plus beau village de Suisse romande 2014" et situé a environ 1h du chalet, nous aurions été un peu niaiseux de ne pas nous y arrêter. Et bien, c'est tellement beau que nous y sommes allés deux fois plutôt qu'une! 


En entendant le nom "Gruyères" ça vous fait penser au délicieux fromage? Et bien bingo! Il vient bien de là ce petit bijou. Gruyères est un village avec un emplacement remarquable surplombant une vallée. Lorsque tu y es, le temps semble s'être arrêté.  Les rues sont faites de pierres, les bâtiments parlent d'eux-mêmes, l'architecture nous transporte ailleurs... La première fois que nous sommes allés à Gruyères, la température était grise, pluvieuse et froide. Malgré tout, nous avons été séduits par le petit village et son imposant château autour duquel nous pouvions marcher et savourer un panorama à couper le souffle.  Le mélange des Alpes aux espaces verts et aux groupes de petites maisons donnait des vues magnifiques. 

Nous sommes repartis du village avec notre poche de fromage pour nous faire une fondue (un incontournable) et en nous disant que nous n'avions pas le choix, il fallait revenir voir cet endroit par journée de soleil! 


Il a fallu attendre l'avant-dernière journée de nos vacances pour revenir à Gruyères profiter du soleil et des paysages. Il y avait tellement plus de monde que lors de notre dernière visite. La place reprenait vie, l'atmosphère était si différente. C'était MA-GNI-FI-QUE.


Nous sommes retournés aux abords du château, les points de vue étaient époustouflants. Nous ne l'avons pas visité parce qu'on n’en voyait pas la nécessité. Lorsque tu habites en Europe et que les châteaux sont si nombreux, tu réalises qu'il est impossible de tous les visiter ($$$) et de toute façon, souvent c'est du pareil au même. Alors voilà, on a passé notre tour pour celui-là. 


^^Vous pouvez voir le petit chemin où nous marchions, autour du château. Disons que c'est comme pour les routes en Suisse, surtout celles dans les montagnes... Il ne faut pas avoir le vertige! Les enfants ont été sages et nous ont bien écoutés,  faut croire que ni l'un ni l'autre n’avait envie d'une petite glissade jusqu'en bas. 


^^Une petite histoire d'amour ici, entre Lili et son minet. Et que dire d'Elliot et de son raton, deux partner in crime...


Plusieurs maisons (comme ça doit être fou habiter à Gruyères...) étaient décorées pour Pâques. C'était vraiment mignon et donnait encore plus de charme et de vie à la place. Nous sommes repartis bien heureux de notre deuxième visite à Gruyères et encore une fois très impressionnés par la beauté de la Suisse. La route jusqu'au chalet était longue un peu, mais les paysages qui la bordaient rendaient le moment plus plaisant... Comme c'était beau!