Présenté par Blogger.

Quelques heures sur CORFU (Corfou), Grèce.


Bien que nous sommes dans un bout un peu plus relaxe côté gros voyages, j'ai encore des réserves! Il y a quelques escapades de 2015 ici et là dont je ne vous ai pas encore parlé. Quelle belle idée de ressortir ces images d'eau turquoise et de gros soleil en janvier, alors que le temps est un peu pouet-pouet, froid et gris. Ça donne le goût de faire les valises et de retourner explorer la Méditerranée! 

Corfu baby! Île grecque (aussi appelée Corfou) au charme énorme, un mélange de Grèce et d'Italie, de l'eau cristalline comme jamais je n'en avais vu et une de ses chaleurs mes amis... AYOYE! Je crois que cette journée a été la plus chaude de toute notre croisière, c'était tout simplement étouffant. Juste y penser, j'en ai encore des chaleurs. Et quand je vois mon homme sur les photos en pantalon long et en t-shirt noir, j'en reviens juste pas. Entre vous et moi, parfois je me tais histoire de ne pas passer pour la control freak du couple (parce que vivre et laisser vivre hein... lâcher prise...), mais ses décisions me laisse perplexe. OUF! Je suis tellement pas tolérante à la chaleur, je suis habituellement incapable d'affronter les canicules, je suis du genre à préférer mille fois plus l'automne que l'été, les gros pulls que les bikinis... Mais la, pas le choix. Ce n’est pas comme si on allait repasser par Corfu bientôt ou comme si c'était une place banale. Nous nous sommes crèmés en fou puisque nous sommes une belle famille de peinte de lait, hydratation +++ (coucou mes amis nurses), reposé souvent et nous avons affronté la vague de chaleur (qui est surement bien normale pour les habitants de la place). 


Quand nous voyageons, pour acheter la coopération des minis, on fait souvent des arrêts dans les parcs qu'on croise sur notre chemin. C'est un deal qu'on passe avec les monstres. Ça ne nous tente pas toujours, mais c'est le prix à payer pour leur bonne humeur et leur enthousiasme. Ils en ont vu des parcs... 


Très sérieuse et éducative session d'histoire ici... Avoir 5 ans ou le temps du pipi-caca-pet.


La Grèce c'est paradisiaque, c'était le pays que je rêvais de visiter... Encore une fois, je suis restée sur ma faim. Comme à Santorini, la plus belle place au monde (dans la catégorie eau turquoise mettons) snif, snif... J'aurais voulu y rester plus longtemps, avoir le temps de me baigner, d'explorer, de manger dans les restaurants grecs. En croisière (pour la nôtre en tout cas), les escales sont courtes et ne durent jamais plus que 4-5 heures. On voit beaucoup, mais pas longtemps. Juste suffisamment pour avoir envie d'y retourner. Nous avons choisi de prendre le transport organisé par notre compagnie de croisière (MSC) et de nous rendre au centre de Corfu et d'aller visiter la vieille forteresse qui est vraiment un lieu impressionnant. Entourée d'eau bleue, verte, turquoise, un temple en pierre blanche, un peu de végétation ici et là... C'était de toute beauté et vraiment dépaysant. 


J'aurais pu rester là longtemps à contempler la vue. D'un côté une marina, des dizaines de bateaux, l'eau à des kilomètres, la silhouette d'autres îles au loin... De l'autre la forteresse, les rochers, le temple grec. Je me serais bien envoyé une petite sangria au coucher du soleil en plein à cet endroit-là. Ce n’est pas les bonnes idées qui me manquent, hein. 


Au sommet de la forteresse, le panorama était vraiment beau. On y voyait la ville et la mer. Tous les bateaux de croisière, les voiliers qui glissaient doucement sur l'eau. En voyageant, on réalise tellement comme on est petit, comment la terre est grandiose. Chaque coin à sa particularité, il y a de quoi s'émerveiller partout. Toutes ces belles places visitées ailleurs me donnent encore plus le goût d'explorer le Canada. Des fois à défaut d'être trop collé, on ne voit pas tout ce qu'on a sous le nez... 


Aucun commentaire