Présenté par Blogger.

Wewelsburg et Dortmund, Allemagne : Entre Noël et le jour de l'an.


Si nous avions été près des nôtres pour le temps des fêtes, nous serions probablement allés souper avec ma famille à la résidence de ma mamie Jeanette et taper du bien au son de la guitare, passer du bon temps dans ma belle-famille, marcher avec mes tantes, savourer un bon repas avec nos vieux amis... C'est atroce comme tout ça me manque. Histoire de ne pas tomber trop dans la nostalgie et à défaut d'être avec nos familles, il est primordial de s'occuper, de s'entourer et de sortir un peu de nos quatre murs. Et bien voilà ce que nous avons fait! Continuer d'explorer et de découvrir nos alentours... Entre l'Allemagne, les Pays-Bas et la Belgique, les belles places sont nombreuses près de la maison et mine de rien le temps file, faut profiter de tous les moments. 

Je ne vous apprends rien en vous disant que l'Allemagne regorge d'histoire. Une histoire tantôt belle, tantôt lourde et triste. Nous ne pouvons pas vivre ici sans prendre le temps de nous conscientiser sur l'époque de la guerre, des nazies et tout ce qu'il en découle. Il y a beaucoup d'endroits que nous souhaitons voir, je pense, entre autres aux camps de concentration que nous irons visiter un jour... Nous ne sommes évidemment pas dans le même "mood" d'émerveillement lorsqu'on visite ce genre de place, mais on ne veut pas fermer les yeux. Ça fait partie de l'aventure d'expatriation en Allemagne. Nous ne voulons pas nous empêcher de visiter parce que nous avons les enfants avec nous. Par contre on essaie toujours de trouver les bons outils et les bons mots pour leur expliquer les choses que nous voyons et répondre à leurs questions lorsqu'ils en ont. Je vous avoue qu'Elliot lui n'a pas conscience de tout ça. Lilirose est en âge de comprendre davantage et elle se questionne un peu plus. Elle rapporte tout ce qu'elle voit en lien à cette époque à Anne Frank (notre voyage à Amsterdam) et elle cherche la petite fille sur toutes les photos qu'on croise. Le contraste est souvent marquant, voir mes minis rire et jouer alors que nous sommes en train de visiter un lieu ou une exposition en rapport à ce sujet et que nous avons le coeur un peu lourd devant toute cette triste histoire. Mais bon, d'un autre sens... La vie continue. 

Wewelsburg

Ce matin là, 26 décembre, nous avons sauté dans les voitures accompagnés de nos amis, pour nous rendre au château de Wewelsburg, toujours dans ma région allemande en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Le château date du début des années 1600, mais sa plus grande particuliarité et ce qui a suscité l'intérêt des gars, c'est qu'en 1933 Himmler (bras droit d'Hitler) est tombé sous le charme de cet endroit et décida d'en faire un bâtiment pour l'école des SS (principale organisation du régime nazi) où aura lieu les réunions des grands généraux et les cérémonies diverses.  


Juste à côté du château, on retrouve un centre d'interprétation sur l'Idéologie de la terreur des SS, une exposition bien intéressante qui donne parfois froid dans le dos (je pense aux pyjamas rayés qui y sont exposés par exemple...). 


En plus de visiter le musée, il est possible de visiter le château même qui lui n'est pas seulement représenté par ce régime de terreur. Au contraire, l'exposition qu'on y retrouve n'y fait pas vraiment référence, donc ce n'était pas "too much" pour les petits. 


Poste de garde au signe SS.


Dortmund

Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés à Dortmund là où se trouve le plus gros sapin de Noël du monde. 45 mètres de haut! Ce n'est pas rien! Le marché de Noël était encore présent (souvent les marchés de Noël terminent avant le 25) et vraiment, il était magnifique. On en a profité pour faire déguster un hotdog spécial allemand à maman (Bratwurst) , nous avons bien ri! Franchement, j'ai adoré mon 26 décembre loin des centres commerciaux et de la folie du Boxing Day. 


Aucun commentaire