Présenté par Blogger.

Carte postale de Bavière (Bamberg, Allemagne)


19 mars 2016, 

Enfin! J'avais l'impression de découvrir l'Allemagne que je me suis toujours imaginée, celle qui était dans ma tête avant notre déménagement. La Bavière... Dans toutes ses couleurs, ses maisons peintes, ses grosses bières et ses dirndls (robe traditionnelle allemande). Ce n'est pas que mon coin de Bavière très rural me déplait, au contraire je l'adore, mais j'avais hâte d'en connaitre davantage de mon beau pays d'adoption. Nous venions de faire un bon 4h de route, les petits ont été tannants comme jamais et franchement il était temps que nous nous arrêtions pour nous dégourdir et ventiler un peu. Bamberg était l'endroit parfait pour couper notre itinéraire jusqu'à Oberammergau en deux et en plus j'avais lu le nom de cette ville dans plusieurs "TOP des plus beaux endroits cachés d'Allemagne". Et c'est effectivement magnifique comme place, le genre de petit endroit que j'aime, un cachet énorme et pas trop de monde (je suis un peu rendu sauvage je crois ahah). Aussitôt les fesses en dehors de l'auto, je ne savais plus où donner de la tête... Il y avait du beau à tous les coins de rue. 


^^ J'ai eu un gros crush pour cette belle maison bleue...


^^ Les enfants ont profité de la vente trottoir d'une librairie pour bouquiner. Ils étaient bien excités de tomber sur la version allemande du Petit Prince.


Sur la grande place (du moins il me semble que c'était la grande place), il y avait un petit marché, un peu plus de monde et déjà, quelques décorations en l'honneur de Pâques. De jeunes étudiants vendaient des petits cocos de Pâques afin de ramasser des sous pour les réfugiés syriens. C'était une belle circonstance pour parler aux enfants encore une fois (puisque nous sommes beaucoup exposés à la situation ici en Europe) de cette triste réalité et de les sensibiliser un peu. Ils ont bien aimé écrire (pour Lili) et dessiner sur leur oeuf de Pâques. 


 Nous aurions définitivement pu flâner des heures dans cette belle petite ville, mais nous devions poursuivre notre route histoire d'arriver à destination à une heure raisonnable. Le temps de manger de la saucisse de la place et une bonne soupe aux petits pois frits dans un mignon petit restaurant de Bamberg et nous voilà sur la route à nouveau... Si vous passez par la Bavière un jour, je vous recommande assurément d'aller vous pavaner dans ses étroites rues pavées médiévales. 

De mon côté, pour mon prochain billet, je vous donne rendez-vous au sommet de l'Allemagne! 

Aucun commentaire