Présenté par Blogger.

Entre ville fortifiée et forêt espagnole (Alcudia & Es Coll Baix, Mallorca)



Nous nous sommes levés tôt ce matin-là, pas question de perdre une minute de ce précieux temps sur l'île. Le lunch pour la journée était prêt, nous avions fait le plein de bouteilles d'eau et la map de l'île était déjà bien annotée, colorée, dessinée... Notre itinéraire était décidé, j'avais méticuleusement épluché mon guide la veille au soir, coupe de vin rouge d'Espagne à la main... C'est beau les vacances! Premier arrêt de cette belle journée, ALCUDIA.

En arrivant en Alcudia, c'est ses murs fortifiés qui te souhaitent la bienvenue. Je suis encore impressionnée de la couleur orangée de la pierre qu'on retrouve un peu partout. En vivant depuis près de deux ans en Europe (terre des châteaux) et en ayant visité plusieurs forteresses (phares, palais, châteaux) un peu partout, c'est plaisant de voir la différence entre l'architecture d'un pays à l'autre. Je ne suis pas calée dans ce domaine, mais à force de les admirer ici et là, il faut croire que l'oeil devient pas pire. J'étais en extase devant les palmiers (dit la fille qui n'avait jamais voyagé avant notre expatriation, ni même dans le sud tsé!), pour moi c'était vraiment du nouveau. Je me croyais presque dans un film. 

Cette porte c'est la Porta del Moll, tout droit sortie d'une carte postale. De l'autre côté, à l'intérieur des remparts, c'est la vieille ville et le début de la zone piétonne (Vivement les zones piétonnes! Let's go les minis, courez en masse sans crainte de vous faire écraser comme une galette!). C'est toujours excitant d'imaginer ce qui se cache de l'autre côté de la porte. Un vrai voyage dans le temps et dans l'histoire... 


C'était si calme, presque déstabilisant. Mercredi matin, un peu avant 9H00,  les petits cafés s'apprêtaient à ouvrir leurs portes et les rues commençaient à s'animer doucement. Encore une des joies de se lever tôt et de voyager hors saison! La vieille ville est magnifique, les rues, les couleurs chaudes, mais douces à la fois, les oranges et les citrons dans les arbres (encore une chose qui m'a vraiment fascinée...). Après avoir flâné dans les rues et ruelles, nous sommes grimpés sur les remparts pour avoir une vue complètement différente, mais tout aussi belle. On voyait d'un côté l'extérieur de la ville fortifiée, donc les montagnes rocheuses et la mer au loin et de l'autre, on avait vue sur les cours arrière des bâtiments à l'intérieur des remparts. Par moment c'était un vrai chaos, tout semblait tout croche, tout défait, tout magané par le poids des années passées. C'est tellement un beau feeling d'être dépaysée comme ça.


Après avoir passé une bonne heure à l'intérieur des murs, nous avons repris la route pour essayer de nous rendre (ahah) à ES COLL BAIX, une plage super isolée, mais paraitrait-il une des plus belles de Majorque. Seulement accessible à pied en environ 30 minutes de marche, on avait l'espoir plus grand que la réalité. Nous nous sommes quand même aventurés le plus loin possible dans la forêt avec la voiture et je me souviens m'être dit à un moment que je n’espérais sincèrement pas qu'on reste pris ici dans un des nombreux trous sur la route vraiment pas entretenue (OMG, je nous trouvais un peu cowboys et je craignais un brin pour la suspension de l'auto...). C'était désert. Et puis bon, par impossibilité d'aller plus loin avec la voiture, nous nous sommes garés et avons décidé de poursuivre à pied. 

Je vous rappelle que nous étions avec ma maman qui ne voit vraiment pas beaucoup et pour qui nous suivre dans nos mille et une bonnes idées (ahah) est un vrai challenge. Elle est merveilleuse ma maman ! Certes la promenade n'a pas été facile pour elle, les petits sentiers à peine défrichés et pleins de cailloux n'étaient vraiment pas évidents à franchir. Nous l'avons par contre écoutée et lorsqu'elle nous a dit que c'était suffisent, nous nous sommes arrêtés. Heureusement, nous étions rendus devant une vue magnifique. Je suis restée avec elle en plein milieu de la montagne pour admirer le paysage tandis que Daniel (Elliot sur le dos) et Lili sont partis explorer plus loin pour tenter d'atteindre la plage isolée. La mission était plus dure que prévue, heureusement ma Lili semble déjà particulièrement douée pour le hiking, elle adore marcher en forêt, en montagne et escalader les rochers. Ils sont réapparus une demi-heure plus tard, sans avoir réussi à toucher la plage, mais en ayant partagé un super moment avec papa. 


La voyez-vous cette joie? Le bonheur d'être là, d'avoir repoussé ses limites encore un peu plus loin et de voir cette beauté de ses propres yeux. Quel beau moment passé avec ma maman qui vraiment, restera gravé pour toujours! 

Et nous avons repris le chemin de la forêt pour regagner la voiture, ma Lili gambadant sur le sentier et les rayons du soleil qui parvenaient à percer le feuillage des arbres pour nous réchauffer un peu. 


Aucun commentaire