Présenté par Blogger.

Un chocolat chaud au top de l'Allemagne!


On va se le dire, nous ne sommes pas une famille de skieurs (peut-être un jour... j'aimerais bien!), ni de snowboardeurs. En revanche, on adore de plus en plus connecter avec la nature, les grands espaces verts, passer du temps de qualité ensemble en plein-air à se rougir les joues et se remplir les poumons d'air frais. Plus nous explorons et plus nous avons envie de le faire, le faire avec nos petits, leur montrer comment c'est beau les montagnes, la mer, la forêt, les dunes de sable... Nous ne sommes pas des experts en hiking ou des tops campeurs, mais on y travaille tranquillement et l'idée de revenir au Canada nous semble plus douce depuis que nous réalisons à quel point nous n'avons rien vu de notre beau pays et combien de parcs nationaux nous pourrons explorer. 

Enfin bref, ce matin nous avons quitté le chalet avec notre pic-nique dans le sac à dos dans le but d'aller faire un peu de randonnée autour du lac Eibsee qui se trouve au pied du Zugspitze, la plus haute montagne d'Allemagne (2962 mètres d'altitude). Ce site est renommé pour sa vue panoramique de toute beauté, là où se mélangent l'imposante présence des Alpes et la couleur particulière du lac. Je n'ai pas du tout de la misère à imaginer tout le spectacle qu'on doit avoir lorsque les montagnes aux sommets enneigés reflètent dans l'eau calme qui se trouve à leur pied. Puisque nous avons visité la place par temps froid, le lac était complètement gelé et le sentier qui en fait le tour aussi en grande partie. Vous vous doutez que cela a rendu la randonnée plutôt difficile (surtout pour les petits) et le tour complet non envisageable. Nous avons quand même apprécié le calme de la place et la bonne marche au grand air. C'était beau de voir la glace tintée de turquoise, ça me faisait rêver d'Eibsee par temps chaud quand la couleur de l'eau est à sa plus vibrante... Ça doit être magnifique. 


Nous n'étions pas encore convaincus de vouloir monter au sommet du Zugspitze puisque comme vous vous en doutez, la montée n'est pas gratuite et pour des gens qui ne font pas de ski ou de snowboard, ça revient cher pour une activité d'au plus quelques heures (nous sommes un peu gratte-cenne...). Mais bon, après avoir passé une couple de minutes dans le stationnement, les enfants assis dans le coffre de l'auto à manger notre collation et à regarder la montagne, nous nous sommes dits que tant qu'à être sur place, aussi bien en profiter et atteindre le sommet. Ce n'est pas comme si on pouvait y aller chaque fin de semaine... Let's go!


84 euros en moins et un bon 45 minutes plus tard, nous étions dans le téléphérique qui nous amènera jusqu'au sommet du Zugspitze. C'est haut... Vraiment haut... Je vous ai déjà dit que l'homme n'est pas fan du tout des hauteurs? En fait je crois qu'il a préféré regarder le plancher de la cabine plutôt que la vue complètement folle  qui nous entourait. Faut dire que je le comprends un peu... Merci à la petite cabine rouge d'avoir tenue le coup.


Une fois au sommet, croyez-moi on ne se demandait plus si notre 84 euros investis en valait la peine. WOW! Le genre de vision qui te coupe le souffle et qui encore une fois te fait réaliser comme nous sommes infiniment petits sur terre. Le top de l'Allemagne, nous y étions tout les quatre. Nous avons vraiment profité du moment pour admirer les alpes à perte de vue. Les minis étaient heureux de voir autant de neige! Définitivement un moment fort de notre expérience allemande...


Par le fait même, on y retrouve aussi le plus haut beer garden d'Allemagne! Dire qu'il est possible de boire ta bière devant cette vue, en te faisant dorer la figure au soleil... Complètement fou!


Voilà le lac Eibsee vu d'en haut. Ça donne presque le vertige... 


Bien que le sommet appartient aux Allemands, une partie du Zugspitze est en Autriche (région du Tyrol). Tu te promènes sur la plateforme, d'un pays à l'autre, de la Bavière au Tyrol sans trop t'en apercevoir. 


Avant de redescendre, nous sommes allés au restaurant nous réchauffer un peu (la température est quand même froide au sommet) autour d'un bon chocolat chaud, la tête dans les nuages, les yeux rivés sur le sommet des alpes et tellement satisfaits de notre journée.  


Aucun commentaire