Présenté par Blogger.

Cap sur la Croatie! On s'installe à Trogir.



C'est après plusieurs heures de route et avec quand même quelques attentes (les gens nous ont tellement vanté la beauté de Trogir et de ses environs qu'on ne pouvait pas faire autrement) que nous sommes enfin arrivé à destination. Pour les 7 prochains jours, c'est au deuxième étage d'une grosse maison blanche que nous déposions bagages.
Difficile de tomber sur mieux. L'emplacement était parfait, la vue de la terrasse donnait directement sur la marina de Trogir et le propriétaire était tellement chaleureux, nous nous sommes sentis les bienvenus aussitôt arrivés. D'ailleurs je suis certaine que cette grande chaleurosité et ce contact facile ont contribué énormément à l'énorme appréciation que nous avons eue de ce pays. Ce trip en Croatie est définitivement dans nos préférés. Je sais, je sais... Je semble toujours dire ça parce que chaque endroit visité m'emballe toujours, mais cette fois-ci c'est vrai. La Croatie est dans notre top 3! Anyway, vous comprendrez rapidement pourquoi...

Ah Trogir! Quelle place magnifique. Chose certaine, on a profité du fait que nous étions qu'à 10 minutes de marche de son centre pour y flâner et pour l'admirer plus souvent qu'à notre tour, que ce soit le matin bien tôt où le soir après le souper. Ce n'est pas très gros et j'imagine que ses petites rues doivent rapidement déborder de touristes durant la saison haute (hourra pour nous, nous étions au début de la saison), mais aussitôt entré à l'intérieur des murailles, on est ailleurs. Ça nous transporte. Des dizaines et des dizaines de ruelles où il fait bon se perdre, des petites boutiques, des beaux restaurants.. La pierre blanche, les toits orange, sa jolie cathédrale qui du haut de sa tour offre une vue magnifique sur l'eau turquoise. Cette ville est vraiment de toute beauté. Si vous n'y logé pas durant votre passage en Croatie, il faut absolument pas la manquée... quel gâchis ce serait! 


Aussitôt que nous sommes passés devant cet édifice, je suis tombée en amour. C'était juste parfait. Le blanc de la façade, le fuchsia des fleurs, le drapeau croate au vent face à la mer... Je n'ai pas pu m'empêcher de prendre des photos. Ce n'est que le lendemain que Darko, notre propriétaire, nous a expliqué que c'était en fait l'école élémentaire de Trogir et que son père et lui l'ont fréquentée, tout comme ses deux fils maintenant. Je trouvais ça si beau. L'histoire de famille et la beauté de la place, les deux. Quelle chance. 


À l'intérieur des murailles ou sur la promenade qui longe la mer, on aurait bien pu marcher durant des heures sans se tanner, juste pour le plaisir des yeux. J'ai l'impression qui aurait toujours eu un petit coin inconnu, un nouveau yacht de luxe à admirer, des petits cafés à découvrir... Et je ne peux pas faire autrement que de continuer à rêver de mon balcon avec vu sur l'eau au coucher et au lever de soleil. Nous avons adorer prendre le petit déjeuner sur la terrasse en admirant la ville se réveiller tranquillement. Je vous le dis, une affaire de fou. On était reconnaissant en maudit envers la vie durant ces 7 jours-là, croyez-moi. 

Je vous mets le lien vers la fiche Airbnb de l'appartement où nous étions dans le bas de l'article, promis. 


Et puis bon, avant de reprendre la route pour l'Allemagne nous voulions retourner une dernière fois dans la vieille ville de Trogir, un peu pour bien clore la boucle de ce merveilleux voyage. J'ai prêté ma vieille caméra à Lili, elle adore faire comme moi, prendre ce qu'elle trouve beau en photo. J'adore tellement la voir à l'oeuvre et la regarder prendre le temps d'observer ce qui se trouve devant elle. Je suis certaine que la photo deviendra notre passion commune, notre activité mère-fille. 


 Il y avait la Cathédrale Saint-Laurent qui me donnait vraiment envie. Les garçons ne tenaient pas à monter toutes les marches pour se rendre dans le haut de son clocher, mais Lili a bien voulu m'accompagner. La vue d'en haut était vraiment magnifique. J'adorais l'effet que les trous en forme de fleurs donnaient lorsqu'on regardait Trogir à travers eux. 


Voilà. C'était Trogir. Trogir et nous. Je ne pense pas qu'on aurait pu avoir un meilleur spot pour visiter ce que nous avions sur notre liste de places à voir. Je me regarde les yeux sur cette dernière photo et ils parlent d'eux-mêmes. Plein de bonheur et déjà un peu de la nostalgie du départ. Nous étions vraiment bien. C'est exactement pour des moments comme celui-là que nous vivons l'aventure de l'expatriation. 

Je vous ai montré le début, la fin, maintenant j'ai bien hâte de vous faire découvrir tout ce qu'il y a eu entre les deux. Toutes ces belles places et surtout ces beaux instants. 



  • Pour plus d'informations sur l'appartement de Trogir : ICI

1 commentaire

  1. ça me rappelle de bons souvenirs, j' y étais allée en 2013

    RépondreEffacer