Présenté par Blogger.

Zons, ALLEMAGNE : Histoire de petits cafés et de gros bonheur.


Week-end de la fête des Mères, la vraie, la nôtre (quand tu côtoies tant de nationalités, c'est parfois dur de s'y retrouver). La météo annonçait des éclairs, de la pluie, des nuages... Nous sommes partis quand même parce qu'après 3 ans en Allemagne, s'il y a une chose que nous avons bien apprise, c'est qu'il ne faut pas faire confiance aux prédictions météorologiques. Ça me rappelle d'ailleurs les mots d'un autre Canadien expatrié ici comme nous a dis l'autre jour: «Si ce que la météo annonce ne te plait pas, attends une heure et vérifie à nouveau.». C'est exactement ça, 90% du temps. 

Nous avons pris la route à deux voitures, en compagnie de nos amis, direction Zons (avec un petit arrêt à Düsseldorf avant, plus précisément au Château de Benrath et ses jardins). Toujours en quête de petits villages bien cachés à explorer, c'est nos préférés. D'ailleurs merci à MC, ma belle amie pour le tuyau. Ça m'a plu aussitôt débarqué du ferry! 


Zons est une petite ville fortifiée près de Düsseldorf et Cologne, deux villes importantes de notre coin d'Allemagne. Fondée en 1373 (c'est fou...) elle nous transporte parfaitement dans les époques passées et nous permet de revivre l'ambiance médiévale d'autrefois. Moulin à vent, petites rues mignonnes, château, tours, fortifications... Il y a beaucoup à voir à l'intérieur des murs et énormément de petits restaurants qui nous semblaient bien invitants.


 Et comme partout où nous allons, nous nous arrêtons pour prendre latte macchiato (pour moi) et cappucino (pour Daniel) dans un petit café qui nous aura fait de l'oeil au passage. Les enfants ne disent jamais non à quelques boules de crème glacée. C'est un peu comme notre tradition, et je pourrais presque dire mon activité européenne favorite. J'adore essayer les petits cafés et lorsque c'est le temps des saisons douces, j'aime encore plus. Il n'y a rien de mieux que de s'asseoir sur la terrasse, prendre le pouls de la place, regarder vivre les locaux, les écouter parler, s'imaginer une tonne de scénarios, se transporter des centaines d'années passées... Et surtout se dire qu'on est chanceux en maudit de se trouver là, en famille à des milles et des milles d'où nous sommes partis. Si on m'avait prédit tout ça, je n'y aurais même pas cru.


Alors ce samedi-là, ni la pluie, ni les orages n'ont croisé notre route. Juste du beau temps, un soleil bien brillant. Une autre belle journée passée à explorer et admirer le paysage. S'imprégner encore un peu, remplir la boite à souvenirs... Le temps passe si vite, le 3/4 de ce chapitre est déjà derrière nous.


Projet /52

8/52

Ces fêtes et traditions qui nous manqueront assurément... ALAAF!!!

CROATIE : 9 endroits à ne pas manquer!

La Croatie m'a totalement surprise et j'ai l'impression que j'aurais pu me laisser charmer encore longtemps tant le pays a beaucoup à offrir. Que vous soyez amateurs d'eau turquoise où faire trempette ou de petits bijoux historiques, de tranquillité ou d"ambiance festive, vous y trouverez votre compte. Je vous propose 9 endroits magnifiques qui ne faut pas manquer si vous mettez les pieds chez les Croates. 

OMIS

C'était notre Saint-Valentin!


Comme toute bonne famille de militaire qui se respecte, nous sommes passés maitres dans l'art de fêter TOUT un peu n'importe quand (lire ici; quand papa est là). La date exacte n'est pas importante, le principal c'est qu'on ne passe pas à côté d'une belle occasion de célébrer en famille! Donc c'est samedi dernier que nous avons décidé de teinter notre journée de rouge, de rose et de petits coeurs et de nous fabriquer une fête de Saint-Valentin à notre image; simple, mais pleine de petits détails le fun.

L'Alsace pittoresque - Colmar et tous les autres petits bijoux


L'Alsace c'est un peu comme se retrouver dans un film animé de Disney, un monde qui n'existe pas vraiment parce que t'sais, c'est trop plein de couleurs, plein de petites maisons croches, plein de décorations suspendues aux fenêtres... Comment ça peut être réel? Nous sommes tellement loin de nos villages canadiens. Comment ces petits villages enchantés peuvent vraiment être l'endroit de vie de quelqu'un?

Sélestat Haut-Koenigsbourg : Bienvenue en Alsace!


Enfin, nous y sommes. La première fois que j'ai mis les pieds en Alsace, c'était la veille de Noël 2014. Nous étions à Strasbourg pour une petite visite éclaire parce qu'on passait par là et franchement, les maisons colorées et si bien décorées avaient fait qu'augmenter mon envie de découvrir cette région de France où les villages semblent sortir tout droit d'un film de Disney (Allo la Belle et la Bête!). Bien que je souhaitais voir l'Alsace depuis longtemps, on repoussait souvent la visite en attendant de trouver le moment parfait. Je vous avoue qu'entre le printemps, les fleurs et la saison de Noël, mon coeur balançait. 

no 1. Mettre plus de dehors dans notre vie!


Mettre un peu plus de dehors dans notre vie, c'est un de nos beaux défis pour 2017! C'est reconnu, l'air frais, le soleil, la nature sont des choses qui contribuent au bien-être et je pense sérieusement  que notre petite famille peut faire mieux en se qui conserne le temps qu'on passe à l'extérieur(et y gagnera beaucoup). Des activités en plein-air, des marches dans le voisinage, du hiking en forêt... Ce n'est pas les choix qui manquent, c'est plutôt le petit coup de pied aux fesses de temps en temps! Alors en 2017, let's go outside!

Un retour à Nancy l'espace d'un moment


En route vers l'Alsace, là où nous allions passer quelques jours avec notre visite du Canada pour les vacances du temps des fêtes, nous avons décidé de faire une petite halte à Nancy, mon premier coup de coeur européen. Déjà 3 années se sont écoulées depuis notre passage à Nancy, c'était notre tout premier voyage après avoir posé nos valises en Allemagne, dans notre nouveau pays.

Un autre dimanche au ralenti!

Un autre dimanche au ralenti dans ma campagne allemande. C'est fou comme ce qui me semblait tellement contraignant il y a 3 ans à notre arrivée ici, fait maintenant partie de notre quotidien et nous rend heureux. La journée de la semaine où tout est fermé et où tout le monde tire la plug. On s'y fait et on apprécie. De toute façon,  les dimanches sont meilleurs lorsque tu les utilises pour te reposer et passer du temps en famille, croyez-moi. 

Tschüss 2016! Mon trop gros billet de fin d'année...


13 janvier. 

Il neige à plein ciel ce matin dans ma campagne Allemagne. Je ne peux pas m'empêcher de sourire parce que je pense à Lili et Elliot qui doivent avoir les yeux pleins d'étoiles présentement en admirant le spectacle par la fenêtre de leur classe. Ils doivent déjà rêver de bataille de balles de neige et de bonhomme. Il y a eu un matin blanc il y a quelques jours (de là les photos de cet article, quel beau moment!), mais c'est la première fois cette année que je vois les flocons tomber.  Même si je ne crois pas qu'il y ait une grosse accumulation au sol aujourd'hui (il neige, il pleut, il neige, il pleut... Désolée les minis!), c'est beau en maudit à regarder tomber.  C'est fou comme on apprécie mieux la beauté des choses lorsqu'on en est "privé".