Présenté par Blogger.

L'Alsace pittoresque - Colmar et tous les autres petits bijoux


L'Alsace c'est un peu comme se retrouver dans un film animé de Disney, un monde qui n'existe pas vraiment parce que t'sais, c'est trop plein de couleurs, plein de petites maisons croches, plein de décorations suspendues aux fenêtres... Comment ça peut être réel? Nous sommes tellement loin de nos villages canadiens. Comment ces petits villages enchantés peuvent vraiment être l'endroit de vie de quelqu'un?
 C'est souvent ce qui me passe par la tête quand je suis dans des places si particulières, si pittoresque. Et l'Alsace c'est ça, c'est particulier, c'est un décor féérique! Tu t'attends presque a voir des petits lutins sortir des maisons multicolores et des licornes traverser le ciel. J'exagère à peine... L'Alsace c'est joyeux, ça fait sourire même les plus bougons et attendris les gros bras (allo my love). Bref, ça t'amène dans un autre monde et te fait clairement rêvasser, voyez juste maintenant en écrivant ces lignes comment je m'emporte facilement. OUF! Respire Van, respire!

COLMAR

J'avais énormément entendu parler de Colmar, ça semble définitivement être un incontournable lors d'un voyage en Alsace, surtout dans le temps de Noël (son marché de Noël a d'ailleurs été nommé dans le TOP 3 des plus beaux d'Europe). Je n'ai pas été déçue, mes attentes étaient comblées, c'était magnifique. Je m'imaginais par contre quelque chose d'un peu plus petit, j'ai été surprise et ça va de soi, c'était bondé de monde. Il faut faire sur de garder un oeil sur les petits dans ce genre d'endroit, la mère poule en moi est toujours un peu plus stressée dans ce temps-là, mais ça en vaut le passage (x1000!).  

Les détails sur la façade de ce commerce... Je CA-PO-TE! 

RIQUEWIHR


Il a fallu s'y prendre par 2 fois pour finalement pouvoir visiter ce beau petit village. La première fois nous avons tenté d'y aller en après-midi et parce qu'une place de stationnement (ou plutôt 2 puisque nous étions 2 voitures) était aussi rare à trouver qu'une aiguille dans une botte de foin (surement à cause du temps de l'année), nous avons rebroussé chemin en nous disant que nous nous reprendrions le lendemain matin, bien tôt. Nous avons effectivement eu plus de succès le lendemain et heureusement parce que je n'aurais pas voulu manquer ce petit bijou d'Alsace. Autant l'ampleur de Colmar et sa beauté m'avait émerveillée la veille, autant Riquewihr m'a charmée par sa plus petite taille, mais son ambiance alsacienne encore plus authentique, selon moi. Et vous savez, quand tu n'as pas peur de laisser les petits courir un peu partout... Ça fait toute la différence! On a adoré. J'aurais bien pu m'y perdre toute la journée avec ma caméra à la main à explorer toutes les petites rues et ruelles colorées... Paradis des photographes, je vous le dis! 


KAYSERSBERG


Et nous avons repris la route direction Kayserberg, notre dernier petit village alsacien du voyage, mais non le moindre. Est-ce que c'est sa situation géographie au creux de toutes ces vignes? Ses ruines et sa tour qui surplombe le village? Je ne sais pas, mais j'ai vraiment eu un coup de coeur. Nous y avons passé un bon moment, faut dire qu'on va se souvenir longtemps de l'ascension de mamie Diane jusqu'à la tour (je vous ai dit que ma mère était du voyage hein? Ma cousine aussi!), nous avons tellement eu du fun.  


Si vous me suivez depuis un certain temps, vous devez surement savoir la condition particulière qu'a ma maman au niveau de ses yeux et de ses oreilles. Ce n'est pas facile au quotidien, mais elle s'en sort comme une vraie championne et franchement, elle nous jette souvent par terre quand on la voit accomplir tout ce qu'elle pourrait facilement prendre comme un obstacle insurmontable vu sa maladie. Une vraie leçon de courage et de détermination. J'ai d'ailleurs écrit un billet l'an dernier lors de notre voyage avec maman à Mallorca qui explique un peu tout ça, c'est ICI

Mon homme aime sa belle-mère. Ils ont une relation comme on en voit rarement entre un gendre et sa belle-maman. Ensemble, un mauvais coup n'attend pas l'autre. À chaque fois où maman est du voyage, Daniel la pousse toujours plus loin... «Let's go la belle-mère! On monte! Fais aller ces petites fesses-là!». Et moi je suis là à le traiter de fou, à chialer qu'il exagère, qui va la faire mourir du coeur! Mais par orgueil, mamie elle suit! Daniel n’est jamais bien loin et est toujours prêt à lui donner le dernier coup de pied (amical) au popotin (pour être polie, hein) qui lui manque pour attendre le sommet. On rit à en pleurer, on a un petit peu peur par moment, mais au bout du compte, je sais qu'elle est heureuse parce qu'elle repousse encore ses limites. Elle est contente de l'avoir fait, de l'avoir vu, parce que ses yeux elle ne peut pas les prendre pour acquis. Ce moment-là, tout en haut, elle en a profité elle aussi, elle a pu admirer le panorama enchanteur avec nous...Une autre image à collectionner dans sa tête pour les jours où il fera un peu plus sombre dans ses yeux. J'en suis tellement reconnaissante qu'elle vive un peu de cette belle aventure avec nous.  


À la prochaine belle Alsace! On se reverra surement. Je veux te voir en fleurs, déguster encore une couple de bonnes bouteilles de ton vin  sous un temps un peu plus chaud et rêver à une vie de contes de fées dans tes rues colorées.

Pouvez-vous croire qu'il y a des gens qui vivent là?


2 commentaires

  1. Aaah oui, je vois parfaitement ce que tu veux dire quand tu parles de ces endroits dont on se demande s'il y a vraiment des gens qui y vivent (ow, je sais pas si ma phrase est bien construite !!). Je me serais posé la question dans ces si beaux villages aussi, tout comme je l'ai fait dans d'autres lieux : à Venise notamment. Ou alors à Prague, mais là c'est un peu différent : j'y vis moi-même depuis un an, mon appart se trouve à quelques minutes à pied du centre historique et chaque fois que j'y vais je me dis que c'est quand même incroyable ahah.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ahhh tu comprends ce que je veux dire hein! FIOU! Je n'ai pas l'impression d'être claire non plus quand je le formule, tant mieux alors si tu vois exactement ce que je veux dire... Je te l'accorde pour Venise! Burano! C'était fou, je peux pas croire... WOW! Prague... Quelle belle place, j'en garde tellement de beaux souvenirs. J'aimerais bien avoir l'occasion d'y retourner un jour, j'ai l'impression qu'on a pas tout vu et nous étions tellement novice en ce qui concerne notre façon de voyager avec les enfants. C'était dans nos premiers voyages. Tu dois avoir l'impression de vivre un petit rêve en restant là. Chanceuse ;) Merci pour ton commentaire, tu es une belle découvert.. Je suis allée voir ton blogue! Je te suivrai sur FB. xxx

      Effacer