Présenté par Blogger.

Happy Halloween - Monschau ! Du bonheur et des sourires.


Je me souviens il y a quatre ans, notre premier automne européen, ce fut pour moi un grand étonnement (et une déception, je l'avoue) de constater que les célébrations d’Halloween étaient quasi inexistantes dans mon bout d’Allemagne. Bien sur, parce que nous sommes une petite communauté canadienne et que nous sommes mélangés au travers plusieurs Américains, la fête d’Halloween ne passe pas totalement sous silence, mais elle est plutôt délaissée de nos amis allemands (qui pourtant semblent ne pas en manquer une pour faire le party!). Ils soulignent la venue de l’automne, ils connaissent Halloween, mais semblent avoir délibérément choisi de ne pas en faire une grosse affaire. Je ne peux pas trop leur en vouloir, avec les Oktoberfests, la Saint-Martin, Saint-Nicolas, les marchés de Nöel… Ça en fait pas mal au compteur.

Il y a quatre ans, nous étions les seuls bizarres de la rue (voir du quartier) à décorer nos fenêtres de chauvesouris et à suspendre des squelettes à côté de la porte d’entrée. Bein coudonc! Je n’allais tout de même pas en mourir de passer les prochaines années sans fêtes d'Halloween tels qu’on les connait, nous, nord-américain, mais ça allait assurément me manquer un peu. J’ai toujours adoré Halloween! C'est dans mes plus beaux souvenirs d'enfance et c'était tellement important pour moi que mes enfants puissent aussi vivre la magie du 31 octobre. Je me consolais en me disant qu’en échange nous allions découvrir une pelletée d’autres belles fêtes et traditions.  Ça fait partie de l'aventure d'expatriation... Heureusement, nous réussissions toujours à souligner l’occasion entre Canadiens, le temps d’une soirée thématique organisée pour les enfants. Une année chaque famille avait fabriqué sa maison hantée en carton et les enfants passaient d’une boite à l’autre pour récolter des bonbons. L’autre année ce fut d’une citrouille à l’autre que les petits passaient pour remplir leur sac de friandises. Tout pour leur permettre de vivre malgré la distance l’excitation de cette belle tradition.

Et voilà qu’avec le temps, très doucement, j’ai l’impression qu’Halloween trouve de plus en plus sa place ici. Les magasins offrent une sélection un peu plus fournie de trucs effrayants et quelques voisins prennent même la peine de tailler leurs citrouilles et de décorer leurs fenêtres. Certaines villes organisent des festivités autour du thème de la fête d’Halloween. J’étais tellement énervée quand j’ai découvert que Monschau (my happy place, mon endroit favori, celui que je ne me tanne jamais de visiter) organisait depuis quelques années déjà (ah bon!) des activités spéciales pour l’occasion. Puisque c’est notre dernière année en Allemagne, je ne voulais pas manquer ma chance d’y participer et de voir un peu l’engouement (ou non) qu’Halloween avait maintenant sur les Allemands. Bien sûr nous avons choisi de nous rendre sur place en après-midi à cause de nos jeunes enfants trop petits et trop facilement traumatisés (mais probablement que la programmation des soirées effrayantes en valait plus la peine).  Nous sommes débarqués à Monschau avec nos petits monstres costumés (et tellement heureux de l’être!) armés d’un sac pour leur récolte sucrée. C’était beau de les voir gambader dans les petites rues de Monschau en criant des "Happy Halloween!" à qui voulait bien l’entendre. Nous nous sommes vite rendu compte qu’ils étaient presque les seuls déguisés et que la récolte de bonbons était en fait un rallye d’une dizaine de commerçants où les enfants devaient répondre à des questions (uniquement écrites en allemand) pour obtenir un petit bonbon. J'ai tellement ri quand je me suis rendue compte qu'une des stations du rallye était chez un vieil antiquaire rempli de mille et une choses beaucoup trop fragiles et où la dame qui y travaillait s'est empressée de dire "chut! chut! chut!" aux enfants lorsqu'ils y ont mis le pied (lire ici: lorsqu'ils sont débarqués dans la boutique comme une tempête! Oupsy!). J'avais l'impression que le côté "enfant" de la fête d'Halloween n'avait pas été totalement compris. Nous étions encore bien loin de ce que nous avions imaginé, mais l’effort était là et c’est tout ce que ça prenait aux enfants pour être content. Il faut dire que déjà la beauté de la ville de Monschau mélangée aux quelques décorations d'Halloween installées ici et là offrait un cadre vraiment magnifique. Franchement, c'était bien!


Ils sont revenus à la maison avec seulement 3-4 bonbons dans le fond du sac et un petit biscuit dure au goût d'épices de Noël, mais ils étaient bien heureux d'avoir pu se costumer et passer un moment entre amis à célébrer. Il n'y avait pas grand chose dans le sac, mais vous auriez dû voir tous les sourires qu’ils ont réussi à récolter à même le visage des passants tout au long de la journée! Après tout, c’était déjà tellement suffisant… 

Joyeuse Halloween mes amis!  


Aucun commentaire